Suivez-nous sur :

Critique Sin City J'ai Tué Pour Elle : Une fable violente et entrainante

Dans Critiques par Curry, le 13 Oct. 2014 à 20:07

Découvrez la critique de Sin City J'ai Tué Pour Elle. Suite de Sin City sorti en 2005 et que l'on attendait depuis 9 ans.

Cela faisait maintenant près d'une décennie que l'on attendait une suite de Sin City. Et bien cher amis, on y est enfin. Robert Rodriguez et Frank Miller ont reformé la fine équipe pour nous offrir Sin City J'ai Tué Pour Elle. Alors que vaut cette suite ?

Tout d'abord sachez que c'est un réel plaisir de retrouver le casting original (à une exception près). Il semblait difficile dès l'annonce du projet de réunir les membres du casting initial. Ils jouent toujours juste et ont déjà chacun fait leurs preuves. Et quand on y ajoute de nouveaux venus tout aussi talentueux, la sauce est encore meilleure. Du côté de ces derniers on retrouve Joseph Gordon-Levitt, récemment apparu dans Looper et The Dark Knight Rises. Ray Liotta fait une petite apparition et enfin la sulfureuse Eva Green. Et on exagère pas avec le "sulfureuse" puisque c'est exactement le rôle qui lui a été confié. Mais autant dire que le statut de femme fatale lui sied à merveille. Elle est d'ailleurs très peu vêtue dans le film. On la voit bien plus dans la tenue d'Eve que recouverte de tissus. Plaisant pour les uns et peut-être trop pour les autres. Cependant cela colle parfaitement à son rôle de mangeuse d'hommes, on se régale à la voir jouer avec eux tels des marionnettes et on se demande bien entendu si on pourrait nous-mêmes résister à son charme destructeur. 

Côté scénario, on est dans la lignée de ce que nous proposait le premier Sin City. La continuité est bien là et on reprend là où on avait laissé l'histoire. Et pour ne pas changer, c'est 3 histoires distinctes qui nous sont contées. La recette marche bien généralement lorsqu'elle est bien cuisinée. Ici, on suit Johnny (Joseph Gordon-Levitt) qui cherche à se venger du Sénateur Roark, l'homme le plus corrompu de Sin City et Nancy (Jessica Alba) qui veut en faire de même suite au suicide d'Hartigan. Mais la principale intrigue concerne Dwight (Josh Brolin) qui doit faire face au retour de la seule femme qu'il n'ait jamais aimée, Ava Lord (Eva Green). Celle-ci a plus que jamais besoin de lui et va user de ses charmes pour le convaincre de lui venir en aide. Il va alors se trouver en difficulté et faire équipe avec Marv (Mickey Rourke) pour se sortir de ce pétrin. La violence est bien présente et certaines scènes peuvent choquer. En même temps avec un cogneur comme Marv, on ne peut que se régaler. Il envoie des roustes à tout vas et on s'éclate à le voir déverser sa haine.

Celle-ci est bien entendu mise en scène comme dans le premier volet. Le filtre noir et blanc permet d'atténuer les effusions de sang et appuie le côté comics qui est l'identité même de la série. Il faut adhérer à ce style bien entendu mais c'est un choix artistique que je valide totalement. Les couleurs sont utilisées pour mettre en avant les choses les plus essentielles. Par exemple pour Ava, ce sont ses yeux verts et ses lèvres écarlates qui sont saturés. Comme pour montrer qu'un seul de ses baisers peut être mortel. Bien entendu certains de ses effets sont un peu kitsch mais c'est l'esprit Sin City, non ?

14

Malgré le flop commercial dont il est victime, Sin City J'ai Tué Pour Elle n'en reste pas moins un très bon divertissement. Et même si on imagine qu'une suite soit difficile à mettre en place, on espère quand même y avoir droit et pas dans 10 ans cette fois-ci.

Sujets : Sin City Frank Miller Robert Rodriguez Jessica Alba Mickey Roorke Joseph Gordon-Levitt Josh Brolin Eva Green

D'autres Critiques

Commentaires