Suivez-nous sur :

Test Sonic Forces : rien ne sert de courir ?

Dans Tests par Quarym, le 20 Nov. 2017 à 15:19

Après un très bon Sonic Mania en 2D, Sega et la Sonic Team rempilent cette fois-ci avec Sonic Forces, l'opus en 3D. Le résultat est-il le même ?

Sega et la Sonic Team nous avaient prédit le retour en haut de l'affiche pour Sonic en version 3D pour ce nouvel opus mais visiblement le Hérisson bleu semble un chouia maudit. Attention, cela ne veut pas dire que Sonic Forces est un daube intersidérale, loin de là mais certaines choses ne vont pas même si au final l'essentiel est atteint.

Sonic plus beau que jamais

On va commencer d'emblée par les graphismes du jeu qui se révèlent très propres et agréables à regarder pour un Sonic en 3D en tout cas. De toute façon de mémoire, presque aucun Sonic en 3D n'avait déçu par ses graphismes si on met de côté les opus Saturn et l'opus sorti sur Playstation 3 et Xbox 360, que dieu ait pitié de leurs âmes.

Sinon dans sa globalité, Sonic Forces s'en sort avec les honneurs, c'est beau, rapide et surtout super fluide. Quel bonheur de parcourir les niveaux à toute vitesse sans que le framerate ne bronche une seconde, merci le combo 1080p/60fps.

La Guerre des étoiles

Le scénario de Sonic Forces ne brille pas par son originalité mais par son plagiat un chouia pompé sur Star Wars, peut-être est-ce dû à l'arrivée prochainement de l'épisode 8. Bref, trêve de plaisanterie, l'histoire en quelques mots, tout comme Boswer avec Mario, c'est encore une fois face à l'infâme Docteur Eggman qu'on devra faire face. Et comme à son habitude, il sera épaulé par ses sbires et autres méchants emblématiques de la saga qui l'aideront une fois de plus à arriver à réaliser ses projets sombres.

Bien entendu comme tout héros qui se respecte, Sonic intervient mais est vite mis à mal avant d'être capturé. C'est au tour de la Résistance sous les ordres de Knuckles d'avoir la lourde tâche de secourir Sonic et de combattre les forces du Docteur Eggman. C'est aussi la bonne occasion pour recruter un nouvel allié qu'on aura le luxe de personnaliser à notre goût et qui sera l'élément central du jeu.

C'est à croire qu'il est protégé par la Force...

La grosse nouveauté de cet opus, est l'introduction d'un personnage " La recrue" qu'on pourra personnaliser de haut en bas. On aura le choix entre 7 races aux caractéristiques différentes et choisir le sexe également. Au-delà de ça, on pourra customiser son personnage comme bon nous semble, de sa couleur, en passant par les accessoires, les habits, les chaussures et les armes appelées ici " les Wispons".

Très nombreuses dans le jeu, ces armes sont toutes différentes et possèdent leurs propres aptitudes. Il y a un hic à tout cela, c'est la difficulté du jeu, qui on peu le dire est juste inexistante tant on enchaîne les niveaux et les rangs S, un comble quand on sait la difficulté d'obtenir ce rang dans certains opus des anciens Sonic 3D.

Sonic Generations sort de ce jeu

Bien sûr c'est un spoil pour personne, mais un jeu Sonic où l'on ne contrôle pas le hérisson bleu, n'est pas un jeu Sonic. Tout comme Sonic Generations sorti sur la génération précédente, on aura le droit à deux Sonic, le classique et le moderne avec chacun son style de jeu et son gameplay. A cela vous rajoutez la recrue (votre personnage customisé pour celles et ceux qui n'ont pas suivi) et vous obtenez un jeu Sonic avec trois styles de jeu et gameplay plus ou moins différents.

Au final, même si on se perd un peu manette en main avec Sonic classique, moderne et la recrue, je penses que c'est un bon point que la Sonic Team devrait continuer de creuser afin d'être mieux optimisé à l'avenir.

Nous étions comme des frères. Je t'aimais Sonic...

Bon passons aux points qui font autant mal que les pics d'un hérisson. Commençons par un level design pas très inspiré surtout concernant les niveaux en 2D qui se révèlent mal branlés. C'est simple, ces niveaux en 2D ont semble-t-il été faits aléatoirement et il n'est pas rare de pester contre l'inertie du personnage qui est un peu à l'ouest et qui nous oblige presque à connaître le stage par cœur afin d'éviter de perdre ou de tomber bêtement dans un trou.

Pour ce qui est des niveaux en 3D, on se retrouve toujours devant les mêmes problèmes, à savoir qu'on a plus l'impression de ne rien contrôler à part appuyer de temps en temps sur des touches et incliner les sticks. Comment peut-il en être autrement de la part du Hérisson le plus rapide de l'univers si l'on veut en prendre plein la vue à toute vitesse ?

On continue avec les Boss du jeu qui, bien que présents, ne constituent aucun challenge et se révèlent répétitifs dans la façon d'en venir à bout. Il suffit juste de marteler le bouton saut pour leur asséner des coups jusqu'à en venir à bout. Pour certains Boss, il faudra au préalable les rattraper avant de les attaquer.

On termine avec une durée de vie pas très longue si l'on va en ligne droite, après si vous décidez de faire tous les chronos, missions et écus rouges pour ne citer qu'eux, vous obtenez une durée de vie honorable pour un jeu du genre. Dommage que la difficulté du jeu ne suive pas et se révèle trop simpliste pour les gamers en herbes, probablement l'appel du grand public.

On conclut les points qui font mal avec la B.O de Sonic Forces qui dans l'ensemble remplit son contrat avec des musiques entraînantes, le problème vient du doublage français qui vous fera couler du sang des oreilles.

Test Sonic Forces FR PS4 :

 

Les plus

  • Un opus qui va droit au but, la vitesse, toujours plus de vitesse
  • Beau comme tout
  • Fluide comme pas possible, hmm 60fps
  • La personnalisation de la recrue
  • Des musiques entraînantes
  • Bon level design des niveaux en 3D

Les moins

  • Level design en 2D scandaleux
  • Durée de vie un choui faible
  • Difficulté inexistante
  • Gameplay à l'ouest
  • Doublage français à l'est
14

Avec Sonic Forces, Sega et la Sonic Team nous offrent un opus pas très original et qui manque cruellement de finitions et d'optimisations. Le grand retour du Hérisson le plus rapide de l'univers ne se fera pas avec Sonic Forces même si dans l'ensemble, le cahier des charges est respecté. Dommage, car il y a de bonnes idées comme la personnalisation d'un personnage à notre gôut afin d'épauler Sonic et compagnie dans l'aventure. Au final, sans être trop catastrophique, on est loin de Sonic Generations qui avait su redorer un peu le blason de la saga, mais les fans prendront quand même leurs pied à toute vitesse avec ce Sonic Forces.

Sujets : Sonic Sonic Forces SEGA Sonic Team

D'autres Tests

Commentaires