Suivez-nous sur :

Aperçu Gamescom 2017 - Dragon Ball FighterZ : sur les bons rails

Dans Aperçus par Curry, le 22 Août. 2017 à 19:08

Nous avons eu la chance de tester Dragon Ball FighterZ sur le stand presse de Bandai Namco et obtenu des nouvelles informations concernant le jeu.

Annoncé lors de l’E3 2017, Dragon Ball FighterZ avait conquis les fans du manga et de l’anime. Les graphismes en cel shading proches de l’anime et le dynamisme de animations lors des combats y étaient pour quelque chose. À l’occasion de l’édition 2017 de la Gamescom, à Cologne, nous avons pu assister à une nouvelle présentation du jeu. Une nouvelle opportunité pour nous d’obtenir des informations toutes fraîches et plutôt intéressantes.

Nouveaux personnages

Depuis sa grande révélation à l’E3 2017, Dragon Ball FighterZ a vu son roster croître de quelques nouveaux venus. Initialement, seuls Goku SSJ, Vegeta SSJ, Gohan ado, Freezer, Cell et Buu étaient jouables. Dorénavant Piccolo, Trunks, Trillin, C-16 et C-17 peuvent se joindre à la bataille. Penchons nous d’ailleurs sur certaines features qui ont été attribuées à certains personnages et qui pimenteront sans aucun doute vos affrontements.

Tout d’abord, Krillin aura la possibilité d’utiliser des Senzu. En effet, en incarnant l’ami d’enfance de Goku vous disposerez de la faculté de restaurer un partie de votre santé grâce au haricot magique. Mais là où cette fonctionnalité devient importante, c’est qu’il vous est également possible de la jeter vers l’arrière pour qu’un de vos coéquipiers en profite. À vous d’enclencher le bon switch pour en faire bénéficier celui que vous voulez.

Nous avons aussi appris l’arrivée de C-18 dans le roster. Alors que beaucoup déplorait la mise à l’écart de son frère, C-17, sachez finalement que ce dernier sera jouable. Seulement, vous ne pourrez incarner l’android 17 que par l’intermédiaire de C-18. Les frère et soeur sont en réalité un seul et même personnage. Le duo se veut un peu plus complexe à jouer puisque de nombreuses combinaisons vous permettront soit d’augmenter la puissance de vos attaques ou d’améliorer votre garde face aux raids ennemis.

Pour conclure avec le roster, Bandai Namco a annoncé l’ajout de Vegeta et Goku Super Saiyen Blue. Ils seront plus puissants que le reste des protagonistes et seront les seuls à pouvoir lancer une attaque consommant les 7 jauges de Ki. Dévastateurs ! Ils seront disponible à la sortie du titre pour les personnes l’ayant pré-commandé. Vegeta SSJB et Goku SSJB seront des personnages à part entière et non des transformations des héros de base.

Nouveaux Modes

La présentation s’est terminée sur la présentation de trois nouveaux modes de jeu.

En premier lieu, nous avons pu avoir un aperçu du monde Lobby World. Sorte de hub dans lequel le joueur a accès aux replays de ses plus beaux combats entre autres. Le gabarit des personnages qui y cohabitent ont un aspect un peu plus mignon. Ils sont tous petits avec des têtes un peu plus disproportionnée. Vous pourrez interagir avec les autres joueurs présents dans cette zone. 

C’est depuis le Lobby World que le joueur pourra ensuite lancer le mode histoire. Car, bien évidemment, Dragon Ball FighterZ disposera d’un Story Mode. On en connaît encore très peu à ce sujet mais le scénario sera inédit. C-16 reviendra d’entre les morts et jouera un rôle crucial dans l’aventure. Nous avons par ailleurs appris que les dialogues entre les personnages seront animés pour ajouter plus de vie au jeu.

Enfin, vous pourrez jouer en team play avec vos amis en Party Match. Un mode de jeu où deux équipes de trois joueurs s’affrontent. Chaque joueur campe un personnage et peut décider si il veut passer la main à son coéquipier ou mener la bataille seul. Vous aurez le loisir de lui envoyer des messages, prédéfinis, pour l’encourager ou lui dire qu’il devrait passer la main. Un mode spectateur sera aussi disponible.

Dragon Ball FighterZ, développé Arc System Works, sortira en février 2018 sur PS4, Xbox One et PC. Une beta fermée se tiendra en septembre 2017.

Dragon Ball FighterZ confirme, lors de cette Gamescom 2017, que c’est l’un des titres qu’il va falloir surveiller en 2018. La patte graphique fait toujours son effet et renforce l’immersion. Le roster prend un peu plus forme et devrait s’étoffer dans les prochaines semaines avec on l’espère l’annonce de personnages cultes de l’anime ou des OAV. En tout cas, le gameplay semble s’être peaufiné ces dernières semaines et il nous tarde de pouvoir poser les mains sur la build finale.

Gamescom 2017 - On a testé Dragon Ball FighterZ

Sujets : Dragon Ball Dragon Ball FighterZ Bandai Namco

D'autres Aperçus

Commentaires