Suivez-nous sur :

Critique Dunkirk : le cinéma sublimé

Dans Critiques par Curry, le 20 Juil. 2017 à 01:40

Après avoir ébloui les spectateurs avec Interstellar, Christopher Nolan revient avec Dunkirk. Le résultat est-il à la hauteur des espérances ? Verdict.

Dunkirk nous narre ce qui s'est passé lors de cette semaine chevauchant les mois de mai et juin 1940, pendant la seconde guerre mondiale. Le sauvetage de plus de 300 000 hommes sur les plages de Dunkerque par les forces britanniques. Christopher Nolan à travers ce film ne cherche pas à nous donner un cours d'histoire. Ses ambitions sont plus profondes. Son film est là pour nous faire vivre cet événement. Chaque moment de tension ou d'espoir doit être perçu par le spectateur comme une expérience à part entière.

En allant voir Dunkirk, il était clair, dans mon esprit, que Nolan ne se contenterait pas de nous raconter son histoire suivant une schéma narratif classique. Le metteur en scène britannique ne nous livre donc pas ici un film de guerre conventionnel, il réinvente le genre. Et de quel manière !

Le film s'articule autour de trois axes différents. Chaque axe possédant sa propre échelle temporelle. On va suivre en premier lieu le quotidien d'un soldat et d'un petit bataillon tentant désesperemment de trouver un moyen de rallier les côtes britanniques. Tandis que de l'autre côté des vagues, un vieil homme et son fils embarquent à bord de leur petit vaisseau pour aller sauver leurs compatriotes. Enfin, des pilotes sillionent les airs pour chasser et détruire des avions allemands et les empêcher de bombarder les navires anglais. Nolan a encore le don de jouer avec le temps et l'espace pour amplifier sa narration et happer le spectateur dans son film. Il nous offre des plans à couper le souffle. Mais au delà du simple plaisir visuel, ils ont un sens. Déjà, il insiste énormément sur les gros plans lors des séquences en cabines, que cela soit en avion ou en bateau, et ce, pour renforcer la dimension claustrophobique des situations vécues par les soldats. Cela résulte par des images d'une force inimaginable. On a le sentiment nous aussi de n'avoir aucune issue. C'est terrible et en même temps incroyable, du génie on vous dit.

Dunkirk © Warner Bros Pictures

Que serait un film d'une telle puissance sans un casting de choix pour le porter ? Il serait injuste de citer seulement quelques uns d'entre eux tellement chaque personne à l'écran fait vivre le film. La distribution est d'une telle homogénéité qu'on en oublie que certains ont beaucoup plus de notoriété que d'autres. Tout le monde est au même niveau et croyez-moi, on frôle l'excellence. Tous les actes accomplis par les personnages, nous les vivons. Tous les choix qu'ils doivent faire, nous doutons avec eux. Toutes les peurs auxquelles ils font face, nous les affrontons aussi. Très peu de films parviennent à impliquer autant leur public. Avec Dunkirk, l'écran est derrière nous.

On connaissait le talent de Nolan. La trilogie The Dark Knight, Inception, Interstellar, ce Monsieur n'a plus rien à prouver. Et pourtant... Christopher Nolan signe ici son film le plus abouti. Il a su tirer tout ce qu'il a su faire de mieux dans ses précédents projets et l'y a insufflé. Son oeuvre est une réussite sur tous les plans. Mais si Dunkirk séduit par la beauté et la force des images, il nous convainc encore davantage par son esthétique sonore. Le montage et le mixage lui vaudront sans doute des nominations aux oscars, parmi de nombreuses autres. Au fil du film, le bruit des balles, le fracas des obus sur les ponts des navires et les cris de détresse ou de douleurs deviennent un vrai supplice pour le spectateur. Enfin, comment ne pas parler de la bande originale magistrale composée par Hans Zimmer ? Ce dernier nous prouve encore une fois, et malgré ses nombreuses compositions somptueuses, que c'est lorsqu'il s'associe à Nolan qu'il nous livre ses plus belles notes. Ici c'est une course contre la montre constante pour survivre à l'un des conflits les plus destructeurs de l'histoire. GRAN-DIOSE !

20

Dunkirk représente ce que le cinéma peut offrir de meilleur. Christopher Nolan signe son meilleur projet et l'un des meilleurs films des deux dernières décennies. Dunkirk ne vous quittera pas une fois sorti de la salle. C'est un long-métrage qui traversera les âges. Une expérience au delà d'un film, une oeuvre d'art au delà du divertissement. Un chef d'oeuvre tout simplement.

Sujets : Dunkirk Dunkerque Christopher Nolan Hans Zimmer

D'autres Critiques

Commentaires