Suivez-nous sur :

Aperçu E3 2017 - Dragon Ball Fighter Z : arrivé comme le messie ?

Dans Aperçus par Curry, le 15 Juin. 2017 à 04:27

Nous avons eu la chance de pouvoir tester Dragon Ball Fighter Z lors de l'E3 2017. Voici nos impressions.

Avec un révélation marquée lors de la conférence Microsoft à l'E3 2017, il était impossible pour nous de passer à côté de Dragon Ball Fighter Z. Le jeu de combat de Arc System Works est-il le jeu DBZ que l'on attendait tous ? On vous livre notre ressenti.

Un roster limité

Nous avons pu poser les mains sur le nouveau jeu Dragon Ball Z. Nombreux sont les fans qui auraient voulu en faire de même. Le seul mode de jeu disponible était le mode "Versus". J'ai donc pu m'essayer au jeu contre mon collègue MehdinhoElBarr. Le combat se jouait en 3 vs 3. Le roster n'était pas fourni mais il était suffisant pour ce que l'on voulait voir. Du côté des gentils, Sangoku, Vegeta et San Gohan ado étaient jouables. Tandis que du côté des grands ennemis de nos héros se trouvaient Freezer, Cell et Buu. Il est possible de sélectionner le même personnage pour les deux joueurs. Sachez cependant qu'il est possible de modifier leur apparence pour ne pas vous y perdre. Ne vous y méprenez pas, ce ne sont pas des skins super travaillés qui sont disponibles, seuls la gamme de couleurs du personnage change. Le kimono de Goku deviendra bleu ciel et bleu foncé par exemple.

Prends ton courage à 2 mains

Une fois votre équipe constituée, passons au vif du sujet, le gameplay. Dragon Ball Fighter Z est un jeu de combat en 2D. Les arènes ne sont donc pas très grandes et le but n'est pas de jouer le temps ou de prendre de la distance face à votre ennemi. Il faut aller au front !

La liste des combos est plutôt courte. Elle était affichée pour chaque personnage sous l'écran. On espère qu'elle sera un peu plus étoffée lors de la sortie du jeu sous peine que celui-ci soit un peu trop redondant. On en dénombrait à peu près une dizaine.

Pour l'heure, même si les combats sont dynamiques et se rapprochent de ce que l'on voit dans l'anime, sachez que marteler les boutons vous permettra de vous en sortir. Malgré tout, les attaques spéciales seront un peu plus dures à placer pour les néophytes puisque le système de combat est similaire aux jeux 2D à l'instar de Tekken, Mortal Kombat et dans une moindre mesure Street Fighter. On est bien loin d'un budokai ou d'un tenkaichi.

Pour les fans ?

Ce qui aguiche avant tout dans ce DB Fighter Z, c'est sa similarité au matériau de base. On croirait assister à un épisode de l'anime. Le cel-shading est propre et la qualité des animations est au rendez-vous. On frôle l'excellence ! Les fans seront aux anges. Le nombre de frames par seconde diminuées pourra cepedant en déranger plus d'un. Ça donne un effet un peu stop-motion au tout mais pour avoir des animations aussi propre, il faut faire des concessions, non ? Avec le nombre d'éléments affichés à l'écran pendant les attaques, cela peut vite devenir un calvaire pour le joueur.

Avec des animations soignées et des graphismes en cel-shading plus que réussis, Dragon Ball Fighter Z a tout pour plaire. Les frames par seconde réduites pourront néanmoins s'avérer fatales pour le rendu visuel. On regrette par ailleurs le fait que les combats ne soient pas plus techniques. On espère que ces quelques détails seront peaufinés pour la sortie du jeu mais ce qui est sûr c'est que le jeu devrait ravir les fans lors de sa sortie.

E3 2017 - On a testé Dragon Ball Fighter Z 

Sujets : Dragon Ball Fighter Z Arc System Works

D'autres Aperçus

Commentaires