Actualités cinéma, jeux-vidéo, séries tv, web, technologie, mangas, comics, anime

cinema

Critique - Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 : une fois pas deux

Publié 26 Avril 2017 à 13:35 par curry 0 commentaires


Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 débarque en salles. Est-ce que la suite du Marvel qui a mis tout le monde d’accord est à la hauteur ? Verdict.

Cela fait désormais près de trois ans que Les Gardiens de la Galaxie est sorti en salles. James Gunn nous avait offert un film qui bousculait jusque là tout ce que nous avait proposé le Marvel Cinematic Universe. Une bande son parfaite, un humour juste et bien placé, une cohésion à toute épreuve entre les personnages et une direction artistique des plus soignés. Tout le monde attendait donc impatiemment cette suite. Là voilà !

Guardians of the Galaxy Vol.2

Marvel Comedy Club

Le film démarre sur une scène d’introduction plus que réussie mettant en scène Les Gardiens de la Galaxie face à un monstre géant. Le but est sûrement de mettre en évidence la cohésion de groupe qu’ils ont développée entre les deux films. Ensuite, sans rentrer dans les détails, un petit incident les met en danger. Ce qui va permettre à Peter Quill alias Star-Lord de rencontrer son père, Ego (Kurt Russel). Ici, démarre leur nouvelle aventure.

Pour être honnête, le scénario est inexistant. Les Gardiens de la Galaxie 2 se révèle plutôt être un concours où celui qui placera la meilleure vanne l’emportera. Cela aurait pu marcher si l’humour avait été aussi bien dosé et maitrisé que dans le premier volet. Ici, il n’en est rien. Les gags sont lourds, l’acting paraît forcé. Tout ce qui était surprenant et original dans le premier volet est cliché. Même le Awesome Mix Vol.2 de Star-Lord passe inaperçu. À sa décharge, Les Gardiens de la Galaxie 2 fait suite à un film qui avait surclassé tout ce qui s’était fait chez Marvel auparavant.

Le grand problème du film est le choix de James Gunn d’avoir abusé des ingrédients qui ont fait le succès du premier volet au lieu de nous proposer une nouvelle recette. Un manque de prise de risque qui se traduit malheureusement par un résultat moins qualitatif. Les Gardiens de la Galaxie 2 propose cependant quelques surprises de choix que l’on se gardera de vous dévoiler pour que vous en profitiez en salles.

Guardians of the Galaxy Vol.2

Les héros ne sont pas ceux que vous croyez

Si le scénario peine à convaincre, la faute à une énorme temps mort durant près de la moitié du film, on aurait pu alors miser sur la fine équipe pour redresser la barre. Déception. La moitié du casting n’est pas au niveau. Au risque de me faire taper sur les doigts, Chris Pratt, Zoe Saldana et Dave Bautista sont passés à côté. Tout particulièrement le dernier cité, qui joue Drax, hâbleur et dont l’humour trop insistant finit par exaspérer.

Rocket Racoon (Bradley Cooper), Yondu (Michael Rooker) et Nebula (Karen Gillian) sont les personnages plus intéressants. Leur passé chargé leur a laissé des cicatrices psychologiques évidentes qui offrent les meilleurs axes de développement des personnages. Alors que l’humour, omniprésent, conduit inévitablement à l’apathie lors des séquences qui se veulent émouvantes, ces trois personnages réussissent de manière plus percutante à toucher le spectateur.

Les Gardiens de la Galaxie 2 est sauvé par sa direction artistique tout juste somptueuse. James Gunn nous offre même quelques éclairs de génie avec des scènes qui resteront gravées dans les mémoires. Les aventures de nos héros se font sur fond de poésie inter-galactique, un space-opéra splendide. On lui tiendra pas rigueur de quelques effets visuels ratés dignes du Green Lantern de Ryan Reynolds.

Guardians of the Galaxy Vol.2

Marvel Cinematic Quoi ?

Certes, Les Gardiens de la Galaxie ont fait de l’ombre à leurs homologues terriens, les Avengers. Les deux groupes de super-héros évoluent chacun dans leur univers. Malheureusement, le manque de liens entre eux devient quelques peu ennuyant. Le simple fait de citer Thanos ne suffit pas. Ça en devient limite frustrant de ne pas voir d’autres Avengers se joindre à eux.

James Gunn a annoncé pas moins de cinq scènes post-générique et elles sont bien présentes. Néanmoins, même si l’une d’entre elles nous annonce d’ores et déjà qui sera l’ennemi des Gardiens de la Galaxie dans le troisième volet, toujours aucun signe des Avengers. Il va falloir patienter encore une petite année jusqu’à Infinity War.

Guardians of the Galaxy Trailer VOST

14
Les Gardiens de la Galaxie 2 souffre de la comparaison avec son prédécesseur. On attendait du film qu’il vienne de nouveau subvertir un Marvel Cinematic Universe construit sur les mêmes mécaniques. Au lieu de se réinventer, James Gunn a décidé de se recycler. Regrettable.

Vous avez aimé l’article ? Faites le découvrir à vos amis !

D'autres articles #cinema
Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article.

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter.