Suivez-nous sur :

Test Final Fantasy XV Episode Gladiolus : une extension à la hauteur des attentes ?

Dans Tests par MehdinhoElBarr, le 09 Avr. 2017 à 12:11

Final Fantasy XV : Episode Gladiolus est désormais disponible. Voici notre test réalisé sur PlayStation 4.

La première extension de Final Fantasy XV intitulée Episode Gladiolus est disponible depuis le 28 mars 2017 sur PlayStation 4 et Xbox One. Que vaut ce premier dlc payant inclus dans le Season Pass que ce soit en termes de contenu ou de qualité ? Il est temps de voir si Gladiolus est digne d'être le Bouclier du Roi et si le traitement de Gilgamesh est digne de lui-même.

Pas facile d'être un Amiticia

Episode Gladiolus Scénario

Souvenez-vous, durant l'aventure principale, Gladiolus Amiticia, le Bouclier du Roi demande à Noctis s'il peut s'absenter pour "terminer un contrat de chasse". A son retour, une nouvelle cicatrice arbore son visage. Que lui est-il arrivé ? Qu'a-t-il fait durant son absence ? En tant que première extension de Final Fantasy XV, Episode Gladiolus répond à ces questions.

Dans la famille Amiticia, on est Bouclier du Roi de père en fils et Gladiolus ne déroge pas à la règle. Après s'être rendu compte qu'il n'était pas de taille pour protéger Noctis, Gladio décide de partir affronter le mythique maître d'armes Gilgamesh, afin de devenir le digne Bouclier du Roi. Pour ce faire, il est accompagné de Cor Leonis qui aura un rôle de mentor tout au long de cette aventure. La route sera longue et périlleuse, Gladio devra allier force physique et mentale pour réussir là où tous ont échoué, vaincre Gilgamesh.

Notre héros et Cor se retrouvent donc dans une mystérieuse grotte où ils doivent affronter des zombies avec un design très similaire aux ennemis dans Dark Souls. D'ailleurs, l'extension entière fait grandement penser à la licence de FromSoftware. Que ce soit dans le bestiaire, les décors ou encore Gilgamesh, Square Enix a dû s'en inspirer et ce n'est pas pour déplaire.

Un gameplay rempli de testostérone

Episode Gladiolus Gameplay

Dès les premières secondes in-game, on sent déjà la différence. Gladio ne se joue clairement pas comme Noctis. Le nouveau système de combat offre un gameplay beaucoup plus nerveux. La touche rond sert toujours pour les attaques bases tandis que triangle s'utilise pour des attaques spéciales comme Pilonnage, Fauchage et Tourbillon qui sont cités dans leur ordre de puissance. A noter que la dernière attaque se débloque durant l'aventure, ainsi que d'autres capacités. Le tout vous permettra d'affronter Gilgamesh.

De plus, un système de combos fait son apparition. Ce dernier vous permettra en cas de blocage ou contre parfait d'augmenter votre puissance d'attaque via un multiplicateur de dégâts. Une composante un peu cheatée que Gladio a là, mais il faudra en user pour parvenir à vos fin. L'extension s'apparente à un bon Beat Them All japonais à l'instar de Devil May Cry.

Un contenu à la diète

Episode Gladiolus

Vous évoluez donc dans un endroit très linéaire et fermé. Qu'on se le dise, Episode Gladiolus n'est pas là pour vous faire découvrir de grandes étendues. Pour ça, le jeu de base fait très bien le travail. Comme cité plus haut, l'extension fait beaucoup penser à la licence Dark Souls mais uniquement dans l'aspect visuel. Pour la difficulté, très peu de challenge s'offrent à vous, si ce n'est le mode challenge et combat spécial, mais nous y reviendrons plus tard.

Durant votre avancée, les seuls objets que vous récupérez sont des potions, super potions et queue phénix. L'extension propose une flopée de combats, avec l'aide de Cor, vous pouvez effectuer des combos dans le dos des monstres ou encore prendre de gros piliers en guise d'armes.

Afin de vous préparer au combat final, vous allez devoir passer des épreuves sans l'aide de Cor. Une fois celles-ci passées (qui sont des combats de boss) vous déloquerez de nouvelles compétences. De plus, des feux de camps seront aussi de la partie. A chaque sauvegarde, Cor vous en dévoilera un peu plus sur son passé ou celui du père de Gladio.

En plus de ce nouveau pan de l'histoire, Episode Gladiolus propose de s'essayer au mode challenge. Ce dernier permet de refaire l'épopée de Gladio sans l'aide de Cor et ce avec une seule et unique vie. En fonction de votre temps, diverses récompenses vous seront attribuées. Si vous recherchez un peu plus de challenge, le mode combat spécial est fait pour vous. Il consistera à affronter Cor l'Immortel et pour ce faire, vous aurez seulement le droit à trois potions et une queue phénix. Cet affrontement ne sera pas une mince affaire, mais allonge clairement la durée de vie de ce premier DLC. Car en dehors de ces deux modes de jeu, comptez grand maximum une heure et demi pour boucler Episode Gladiolus.

Test FFXV Episode Gladiolus PS4 FR

Les plus

  • Gameplay nerveux
  • L'ambiance Dark Souls
  • Le chara-design de Gilgamesh

Les moins

  • Extension trop courte
  • Peu de challenge
  • Le développement de Gilgamesh
13

Première extension de Final Fantasy XV, Episode Gladiolus nous apporte des éléments de réponse sur l'absence de Gladio. Une aventure rythmée, un bestiaire original, de jolis décors et son gameplay nerveux raviront la majorité d'entre vous. Mais la durée de vie est en deça de ce que Square Enix aurait dû nous proposer. Heureusement que les modes Challenge et Combat Spécial sont là pour allonger l'expérience de jeu de quelques heures. De plus, Gilgamesh mérite un meilleur développement quand on connaît la place qu'il a dans l'univers de Final Fantasy. Gladiolus est digne d'être le Boucier du Roi mais on n’aurait pas été contre plus de contenu le concernant. Espérons que l'Episode Prompto nous fasse oublier ce DLC mitigé.

Sujets : Final Fantasy XV FFXV Test Square Enix

D'autres Tests

Commentaires