Suivez-nous sur :

Test Mass Effect Andromeda : Houston, avons-nous un problème ?

Dans Tests par MehdinhoElBarr, le 02 Avr. 2017 à 12:18

Habitants du système d'Andromède, aujourd'hui, nous vous proposons le test complet de Mass Effect Andromeda sur PlayStation 4.

Disponible depuis le 23 mars 2017 sur PlayStation 4, Xbox One et PC, Mass Effect Andromeda est un jeu de tir à la troisième personne orienté Action-RPG. Il est développé principalement par Bioware Montréal et édité par Electronic Arts. Cinq ans après le Mass Effect 3 de Bioware Edmonton, l'équipe de Montréal (avec l'aide des autres studios) propose un nouveau jeu pour la licence et ce, malgré le départ de Chris Wynn, le directeur de développement du jeu. L'élève a-t-il dépassé le maître ? Très attendu par les fans et les néophytes, le jeu en vaut-t-il la chandelle ?

IL ETAIT UNE FOIS, DANS LA GALAXIE D'ANDROMEDE

Mass Effect Andromeda Scénario

Tout d'abord, abordons la question existentielle autour de Mass Effect Andromeda. Est-il important d'avoir fait les précédents opus avant celui-ci ? Oui et non.

Oui car en tant que néophyte, vous allez être plongé dans un univers aussi riche qu'intéressant. Même si les codex sont encore là pour tout vous expliquer, la première trilogie de Mass Effect apporte son lot d'informations qui sont non-négligeables dans l'expérience de jeu. En restant un maximum évasif, le personnage principal entretient une relation très particulière avec SAM, une intelligence artificielle. Quand on a fait les précédents jeux, on sait à quel point l'évolution de cette connexion entre les deux protagonistes peut-être captivante.

Non car Mass Effect Andromeda se veut avant tout être un opus ayant sa propre identité. Une sorte de spin-off sans en être vraiment un. Alors oui, le jeu partage le même univers (ou pas) que les autres Mass Effect, mais cette nouvelle aventure se fera sans trop de mal (merci les codex).

En somme, avec Andromeda, Bioware a pensé aux fans comme aux néophytes. Vous aurez beaucoup à y gagner si vous avez joué aux anciens jeux de la licence. A l'inverse, vous ne serez scénaristiquement pas largué si vous débutez avec Mass Effect Andromeda.

Mass Effect Andromeda scénario

L'histoire se déroule durant les événements de Mass Effect 2. En 2185, l'Initiative d'Andromède quitte la Voie Lactée pour un voyage de 600 ans à la recherche de nouvelles terres. Objectif ? Atteindre la galaxie d'Andromède et plus précisément le secteur d'Héléus qui n'est autre qu'une amas stellaire. C'est là que des Mondes en Or attendent les membres de l'Initiative. Pour établir le premier contact sur les planètes, des Pionniers sont désignés comme Alec Ryder, représentant des Humains et père des deux héros : Sara et Scott Ryder.

Après avoir été placé en stase pendant 600 ans, l'équipage se réveille mais est attaqué par une matière étrange, le Fléau. De plus, les Mondes en Or observés il y a 600 ans sont devenus des terres hostiles. L'Initiative Andromède aura fort à faire pour survivre dans cette galaxie inconnue. Vous aurez fort à faire.

Avant de commencer, vous aurez la possibilité de personnaliser votre personnage. Choisir votre sexe (Sara ou Scott) et ensuite lui apporter des modifications physiques. Et là, déception, le mode création est extrêmement limité. En effet, vous avez moins d'options que dans les précédents opus. Avec la dizaine de visages par sexe, il est possible de changer la couleur de peau, la coiffure et grossir ou non certaines parties de votre visage. Impossible de choisir le type de nez, bouche ou même les yeux. Ce qui est étonnant pour un RPG de cette trempe.

Après ça, vient le choix de votre classe qui va du soldat jusqu'au tech en passsant par la biotique. Les compétences et profils sont par la suite disponibles mais nous y reviendrons plus tard. Au passage, le sexe du Commandant Shepard, le héros de la première trilogie, est aussi modifiable au début du jeu. En fonction de vos choix faits en amont, votre père Alec Ryder change physiquement.

Le pitch de base de Mass Effect Andromeda est intéressant mais passer après une trilogie aussi prenante n'est pas une mince affaire et ça se sent tout au long de l'intrigue. En plus de ça les choix de cet opus ne sont pas aussi durs qu'auparavant. Vous êtes donc prévenus, très peu de choix cornéliens s'offriront à vous. Dommage.

DES MONDES EN OR OU plaqué OR ?

Mass Effect Andromeda Graphisme

Il faut avouer que dès la personnalisation physique du personnage, il y a de quoi s'inquiéter pour la suite. Bioware n'a clairement pas su tirer profit du très bon moteur graphique Frostbite 3. Étonnant voir même inquiétant quand on sait que les développeurs souhaitaient "repousser les limites" de ce dernier.

Commençons par les expressions faciales. Elles sont tout simplement indignes de ce que Bioware a l'habitude de nous proposer, l'expression labiale des "Humains aux visages de cire" est totalement décevante, ce qui n'est pas le cas des autres races. De plus, le doublage français n'est pas un franche réussite.

Dans Mass Effect Andromeda, il est possible d'évoluer sur de grandes maps à l'instar de Dragon Age Inquisition. Malheureusement, le côté technique ne suit pas. Avec des textures qui laissent à désirer et qui n'ont rien à faire dans un jeu triple A de 2017.

Mass Effect Andromeda Graphisme

Ou encore des ralentissements abusifs notamment durant les phases en véhicule, à certains moments, on a l'impression que c'est fait exprès, mais non. Le clipping est au rendez-vous et il fait fort pour 2017, tellement fort que la végétation apparaît à deux mètres de vous lorsque vous êtes à bord du Nomade ou bien des ennemis qui tombent du ciel pour se manifester à l'écran.

Les temps de chargement sont parfois gênants, que ce soit pour ouvrir une porte, ou voyager d'une planète à l'autre. A côté de ça, avec l'exploration du jeu, Bioware arrive à nous donner envie de visiter ces planètes hostiles grâce à de très jolis panorama.

Magnifique et intriguant, les Caveaux du jeu sont aussi un des points forts de cette opus, par contre, vous allez apprendre à aimer les sudoku.

VIE MA VIE DE PIONNIER

Mass Effect Andromeda Gameplay

Mass Effect Andromeda est avant tout axé sur l'exploration. Vous avez différentes planètes à découvrir et à rendre viable afin d'installer une base de l'Initiative d'Andromède. Le Nomade, votre véhicule terrestre est là pour vous aider à parcourir les immenses maps de chaque planète. La maniabilité de votre personnage a été améliorée, il est possible d'effectuer des dash pour aller plus vite, d'utiliser plus souvent vos pouvoirs et de faire des combos avec vos compétences qui s'avèrent très efficaces, de quoi rendre le gameplay plus nerveux.

Pour voyager dans l'espace, vous avez un joli vaisseau portant le doux nom de Tempête. D'ailleurs, ce dernier ressemble au Normandy de Shepard. Comme à l'accoutumé votre vaisseau sera votre QG, c'est là que vous tapez la causette avec votre équipage, récupérez des missions de fidélité ou encore flirtez. Le Nexus (pseudo copie de la Citadelle), véritable HUB central du jeu vous permet de faire vos rapports aux dirigeants de l'Initiative Andromède et de sortir de stase des personnages afin d'agrandir les rangs de l'Initiative. Ces derniers vous proposeront différents bonus afin de mieux gérer les différentes situations du système d'Héléus.

Mass Effect Andromeda gameplay

La sensation que vous éprouvez lors d'un voyage d'une planète à l'autre est très significative. Vous sentez bien là que l'être vivant est minuscule face aux différentes choses que contient un univers. Dommage que sur le long terme il ne soit pas possible d'effectuer une avance rapide, car bien souvent en arrivant en orbite autour d'une planète, il n'y a pas beaucoup de choses à faire.

Plusieurs quêtes sont proposées mais la plupart du temps ces dernières manquent cruellement d'intérêt. On a l'impression que les développeurs ont tout misé sur la quantité sans se soucier de la qualité. On est bien loin des mises en scène d'un The Witcher 3 par exemple. Le pire c'est qu'on s'y perd rapidement car on en effectue plusieurs en même temps,
sans se rappeler de leurs hisoires respectives. Malgré tout, on finit par les faire afin de chopper de l'expérience par-ci par là pour améliorer notre personnage.

En montant des niveaux vous pouvez placer des points d'attributs dans diverses compétences et il en est de même pour vos compagnons. Nouvelle feature de la licence, les profils, le scénario du jeu justifient le fait que Ryder peut switcher entre plusieurs builds à n'importe quel moment
afin de s'adapter à toutes les situations. De plus, il vous sera possible de faire un mixe entre plusieurs compétences afin de jouer avec un personnage hybride. Par exemple mettre x points dans les attributs Biotiques et Techs vous permettent d'utiliser le profil Sentinelle etc etc. Une composante intéressante dont on regrette le manque de profondeur.

Comme cité plus haut, Ryder n'évolue pas seul dans son périple. Il est accompagné de 6 compagnons qu'il rencontre tout au long de l'aventure. Mais pas évident de passer après la dream team de Shepard, la plupart des équipiers du Pionnier ne sont pas marquants, excepté Drack le Krogan de part son "naturel", PeeBee l'Asari extravertie et Jaal l'Angora car c'est un protagoniste d'une des nouvelles races de cet opus.

In-game, la pause active a complètement disparue, vous pouvez uniquement donner des ordres à vos camarades dans le feu de l'action. Bioware a clairement mis de côté l'aspect stratégie qui était un des points forts de la première trilogie.

Qui dit RPG, dit forcément craft et le résultat n'est pas brillant. Les idées partaient sans doute d'une bonne intention, mais le soucis réside dans le fait que trop d'idées alourdissent énormément le gameplay.

Exemple, vous souhaitez crafter une armure, il faudra au préalable trouver son plan pour ensuite utiliser des points de recherche (que vous obtiendrez en scannant pas mal de choses). Une fois l'armure développée, il faut la créer et lui ajouter des mods qui utilisent eux aussi des points de recherche. Voilà, votre armure est prête maintenant, il faut faire de même avec le casque, gantelet, jambière et toutes les catégories d'armes du jeu. Même le Nomade aura le droit à ses mods afin d'améliorer sa maniabilité, vitesse ou encore sa santé.

APEX NEEDS YOU

Mass Effect Multijoueur

A l'instar de Mass Effect 3, Andromeda propose lui aussi un mode multijoueur. Comme son prédécesseur, il vous faudra affronter des vagues d'ennemis avec trois autres personnes en ligne. Et encore une fois, l'histoire et le online son étroitement liés. En effet, l'APEX, groupe de sécurité de l'Initative Andromède effectue des missions à travers Héléus. Libre à vous de les rejoindre pour récolter des ressources pour
l'histoire mais contrairement à Mass Effect 3, vous pouvez finir correctement Mass Effect Andromeda sans toucher au multi.

S'il y a parfois des changements d'objectif, les missions restent les mêmes, à savoir, tuer un maximum de méchants. Point intéressant, à la fin de la partie, la totalité de l'expérience est équitablement divisée par quatre afin de renforcer le côté coopératif.

En plus de l'expérience, vous gagnez des crédits que vous pouvez dépenser dans l'achat de coffre afin de récolter du stuff pour vos personnages du mode online. Une application companion nommée APEX HQ est aussi disponible sur iOS et Android, elle vous permettra d'envoyer vos troupes en mission même quand votre console est éteinte afin de récolter toujours plus de ressources. De quoi ravir les plus convaincus d'entre vous.

Test Mass Effect Andromeda PS4 FR

Les plus

  • Une meilleure prise en main
  • Beaucoup de choses à faire...
  • Beau de loin...
  • Les séquences de gunfight
  • Le mode multijoueur...
  • L'exploration des Caveaux

Les plus

  • trop de problèmes techniques
  • ... Mais tellement ennuyant
  • ... Mais loin d'être beau
  • Les expressions labiales
  • ... Mais qui devient redondant
  • Le craft, une vraie corvée
  • La disparition de la pause active
14

Il aura fallu cinq ans à Bioware Montréal pour nous sortir Mass Effect Andromeda. Alors oui, ce n'est pas en majorité la team de la première trilogie qui s'en est occupé et le directeur de développement a quitté le projet durant sa conception. Mais ces détails n'excusent pas tout. A l'heure où les jeux triples A open world se font la guerre sur le marché, Mass Effect Andromeda est clairement en deça des attentes qu'il a procuré durant tout son développement. La faute à une équipe qui n'a pas su mettre en avant les meilleurs idées du jeu, et ajoutons à ça l'aspect technique qui est indigne de Bioware. Les patchs rendront sûrement l'expérience de jeu plus appréciable mais ils ne sauveront pas pour autant cet épisode. Les fans de la première heure seront encore plus nostalgiques de l'épopée de Shepard. Quant aux néophytes, certains trouveront en Mass Effect Andromeda un space opera vidéoludique de qualité alors que d'autres, bouderont cet opus sachant pertinemment qu'il était possible pour les développeurs de faire mieux. Alors oui Houston, on a un problème. Et seul un studio comme Bioware pourra retrouver sa gloire d'antan en proposant un nouvel opus digne des Mondes en Or de la galaxie d'Andromède.

Sujets : Mass Effect Test Bioware Electronic Arts

D'autres Tests

Commentaires