Suivez-nous sur :

Test They Shall Not Pass : ça passe ou pas ?

Dans Tests par XtaZe, le 24 Mars. 2017 à 18:12

Tout le monde l'attendait, l'armée française débarque enfin sur Battlefield 1 avec le DLC They Shall Not Pass.

Quelques mois après la sortie de Battlefield 1, il était temps pour le jeu d'offrir du nouveau contenu aux joueurs et avec ce nouveau contenu, l'arrivée d'une armée que tout le monde attendait, l'armée française.

Sorti le 14 mars 2017 pour les acquéreurs du pass premium, le DLC They Shall Not Pass sera disponible pour les autres dès le 28 mars 2017, soit deux semaines plus tard. Il est temps de voir ce que nos chers Poilus ont dans le ventre et ce que nous réserve ce DLC.

A lire aussi : notre test de Battlefield 1

Aux armes citoyens 

Ce premier DLC, en plus d’apporter du nouveau contenu, apporte une nouvelle faction qui avait fait jaser à la sortie du jeu, de par son absence, il s’agit bien entendu de l’armée française. Pour un jeu se déroulant lors de la première guerre mondiale, c’était un comble de ne pas inclure l’armée française dans le jeu de base. Electronic Arts et DICE se rattrapent avec They Shall Not Pass qui est totalement centré sur la France et son armée.

Que ce soit au niveau des maps, des armes, des véhicules, tout le contenu est estampillé made in France et c’est un véritable plaisir de trouver enfin les Poilus au sein de la grande guerre.

Ainsi, en plus de l’armée française, le DLC propose six nouvelles armes sans compter celles de mêlée toujours estampillées made in France mais qui restent pour le moins classiques.

Côté infanterie, on notera également l’ajout d’une nouvelle classe d’élite, le Raider des tranchées. Pour ce qui est des véhicules, ce contenu ajoutera le 2C, inspiré d’un char français et le Saint-Chamond cependant rien en vue côté aérien. D’ailleurs on notera l’absence de véhicules aériens sur les maps françaises.

La campagne de Battlefield 1 étant riche en émotions grâce à ses histoires, on aurait espéré l’ajout d’une histoire française qui nous aurait mis la larme à l’œil mais ce n’est pas le cas, They Shall Not Pass ne se concentre que sur le multi malgré le format utilisé pour la campagne qui aurait permis l’ajout de diverses histoires supplémentaires.

A la découverte de la France

They Shall Not Pass n’échappe pas à la règle du 4 maps par DLC et propose donc 4 cartes se déroulant en France. On trouve donc des décors reproduisant de la plus belle des façon la France de l’époque. Les joueurs pourront découvrir : Soissons, Hauteurs de Verdun, Fort de Vaux et Rupture.

Malgré certaines cartes moins riches que d’autres, on ne peut qu’apprécier l’esthétique de ces maps qui nous plongent en plein dans la guerre des tranchées que l’on avait peine à trouver dans le jeu original. Les maps sont différentes et se complètent à merveille notamment dans les deux nouvelles opérations Par-delà la Marne et L’enclume du diable qui nous plongent à nouveau dans des batailles épiques narrées de façon émouvante que ce soit du côté français ou allemand.

Encore une fois, DICE montre qu’ils maîtrisent leur sujet. Entre réalisme et aspect tactique, les maps sont pensées pour que les joueurs prennent autant de plaisir que possible, c’est donc un pari réussi de ce côté.

La guerre des tranchées comme si vous y étiez

Ce premier contenu pour Battlefield 1 n’apporte pas seulement des maps et une faction, il apporte également un nouveau mode de jeu intitulé Lignes de front. Ce mode, mélangeant habilement le mode ruée et conquête vous plongera au cœur des guerres de tranchée. Pour remporter, il faudra repousser l’adversaire vers sa base en capturant les points stratégiques. Une fois cela fait, l’ennemi pourra demander des bombardements de mortiers à l’aide de postes radio que vous devrez détruire pour enfin gagner la bataille.

L’espace étant très restreint, il est très difficile d’éviter les balles, ce qui garantie des batailles acharnées pour la lutte des points clés. De plus, les batailles peuvent durer très longtemps, la partie ne s’arrêtant qu’à la destruction des deux postes radio de l’adversaire.  

Notre test vidéo de They Shall Not Pass

 

 

Les plus

  • Un contenu étoffé
  • Enfin l'armée française
  • Des maps toujours aussi belles
  • Deux nouvelles opérations
  • Le modes Lignes de front

Les plus

  • L'armée française en DLC
  • Maps parfois vides
  • Pas d’ajouts pour le solo
16

Le DLC They Shall Not Pass est du même niveau que Battlefield 1, c'est-à-dire de très grande qualité mais pas sans défauts. Même si ce DLC a pour but de valoriser la France, on se dit qu’il est dommage que le DLC ne joue pas à fond son rôle et ne propose pas une nouvelle histoire pour le mode solo, le modèle choisit pour cette campagne s’y prêtant plutôt bien. Cependant, ce DLC propose un contenu relativement correct pour enrichir l’expérience multijoueurs que ce soit en terme d’armes, de maps, de mode de jeux, etc… pour satisfaire une bonne majorité des joueurs. Si They Shall Not Pass est loin d’être nécessaire, il n’en reste pas moins une expérience satisfaisante et plaisante qui apportera enfin l’armée des Poilus tant attendue. Et pour cela, on peut le laisser passer.

Sujets : they shall not pass battlefield 1 ea Electronic Arts dice

D'autres Tests

Commentaires