Suivez-nous sur :

Test LEGO Worlds : le paradis des maîtres constructeurs

Dans Tests par XtaZe, le 14 Mars. 2017 à 02:11

Devenez le plus grand maître constructeur avec notre test de LEGO Worlds, sorti le 7 mars 2017 sur PS4, Xbox One et PC.

S'éloignant des grosses licences adaptées telles que Star Wars, Indiana Jones ou autre Jurassic Park, LEGO Worlds revient aux fondamentaux des petites briques jaunes, à savoir la construction. A l'instar d'un Minecraft, il s'agit là d'un immense bac à sable totalement modulable. Retour aux sources réussi ?

Un jour je serais le meilleur maître constructeur

Alors que les jeux LEGO adaptent généralement un film ou une série animée, LEGO Worlds revient à son univers de base, c'est à dire les briques jaunes et essaie de créer un jeu à partir de cela, à l'instar de LEGO Undercover à l'exception prêt que LEGO Words ne possède pas de scénario réel et se concentre principalement sur la construction pure et dure. Il y a bien un semblant de scénario avec votre navette qui s'est crashée et que vous devez réparer à l'aide de briques dorées mais puisqu'elle peut toujours décoller quand on le souhaite après avoir fini le premier niveau, on se dit que les dégâts ne doivent pas être si important. Ne vous attendez donc pas à trouver un scénario digne des autres jeux LEGO dans cet opus. 

La recherche de briques dorées vous forcera cependant à explorer divers mondes afin de découvrir tout le nécessaire pour devenir maître constructeur, un terme que l’on a particulièrement entendu dans les films LEGO et qui consiste à créer à partir de ce qui se trouve dans le monde et c’est là la principale composante de ce jeu, créer. Tout, n’importe où, n’importe comment.

Cela permet à la fois de proposer quelque chose d'inédit dans les jeux LEGO tout en restant dans l'univers de ce que sont les LEGO à la base, c'est à dire un jeu de construction.

Et en parlant de retour aux sources, LEGO Worlds redevient un jeu LEGO sans paroles. Les seules paroles prononcées sont celles du narrateur qui nous explique comment fonctionne le jeu. Par le passé, cette technique fonctionnait vraiment bien en raison de l'humour très présent des petites briques. Cependant, cette formule fonctionne un peu moins pour cet opus justement parce qu'en plus d'avoir enlevé les voix, le jeu a perdu son humour en court de route. Le jeu joue beaucoup moins la carte de la comédie même si l'on voit qu'il ne se prend pas au sérieux notamment lors des temps de chargement. Mais les gags fonctionnent moins, sont moins drôles et ça reste donc très décevant. 

Construire, encore et toujours

Si le jeu peut sembler être un Minecraft-like version LEGO, le jeu de Warner Bros a cependant très peu de points communs avec le jeu de Mojang. En effet, ce dernier est basé majoritairement sur le craft puis sur la construction alors que LEGO Worlds est basé uniquement sur la construction.

Afin de récupérer de quoi faire votre petit monde en briques, vous pourrez utiliser tout un panel d’outils afin de découvrir des objets, les copier, les peindre, ramasser des briques ou ajuster le terrain à vos besoins.

Pour découvrir et débloquer de nouvelles briques, qu’elles soient dorées ou utilisables en construction, vous aurez la possibilité d’accomplir des quêtes auprès des PNJ qui vous demanderont souvent d’accomplir des tâches de construction pour eux ou alors de leur récupérer un objet, les prendre en photo etc… bref de tirer parti de tous les outils mis à votre disposition. Un autre moyen est de découvrir des coffres dans les mondes qui contiennent des briques ou des objets utilisables pour les quêtes. Enfin, le dernier moyen est de chasser des gnomes voleurs de briques, les mettre à terre pour récupérer la brique de construction ou la brique dorée qu’ils avaient entre leurs mains. En outre, vous pourrez récupérer divers objets chez la marchande qui viendra à un moment de la journée dans sa montgolfière. 

Les quêtes sont variées et le nombre de briques et d’objets à déverrouiller est tel que le jeu propose une durée de vie considérable. De plus, si vous avez l’âme d’un maître constructeur, vous passerez encore de nombreuses heures à créer tout ce qui vous passe par la tête ou à chercher vos anciennes notices de LEGO afin de recréer votre Etoile Noire à 5000 pièces dans le jeu, brique par brique.

Si le contrôle sur les mondes existants est total, vous aurez également la possibilité de créer vos propres mondes une fois les 100 briques dorées récupérées.

Et puisque LEGO Worlds fait dans la nouveauté, le contrôle de la caméra, bien que chaotique en mode construction, vous permettra de vous placer à la première personne et de réellement devenir le maître constructeur.

It's a wonderful world 

Si les jeux LEGO ont toujours une patte artistique des plus appréciables, LEGO Worlds ne déroge pas à la règle. Cependant, celà ne lui empêche pas d'avoir des soucis techniques tels que du popping ou une distance d'affichage assez faible, la faute à toutes les briques à afficher en même temps mais celà ne gâche en rien le plaisir de jeu. De plus, les textures, les décors et tout ce qui peuple les différents mondes transcrivent à merveille les différentes ambiances. Et même si quelque chose ne vous plaît pas esthétiquement parlant, impossible de critiquer puisque tout est modifiable et peut être ajusté, enlevé, ajouté à souhait. De quoi créer votre propre définition du paradis vidéoludique. Cependant, il faudra tout de même passer un certain nombre d'heures dans le jeu afin de débloquer suffisamment de briques pour mettre à profit votre créativité.

Les maîtres constructeurs ne sont jamais seuls

LEGO Worlds est un jeu qui se joue aussi bien en solo qu'en COOP avec un autre joueur. Mais n'oubliez pas cette simple règle. Si vous avez le contrôle total sur l'univers, lui aussi.Choisissez donc bien votre partenaire ou choisissez quand jouer seul et quand jouer en COOP. Ce serait dommage que votre partenaire nivelle accidentellement le terrain sur lequel vous étiez en train de construire une magnifique villa et qu'il détruise malencontreusement une partie de cette même villa que vous aviez mis 1h à faire. Si patience et imagination sont maîtres mots en solo, la coordination sera également un élément important en coopération.

Pour le moment, la COOP se fait uniquement en local mais un mode en ligne devrait arriver. 

TEST LEGO Worlds PS4 FR

Les plus

  • Un Lego à l’ancienne, sans paroles
  • Un contrôle total sur l’univers
  • Le mode 1ère personne
  • Facile d’utilisation après un temps d’adaptation
  • Des quêtes qui profitent de toutes les fonctionnalités
  • Pouvoir créer son propre monde

Les moins

  • Moins d’humour que d'habitude
  • Une prise en main pas optimale
  • La caméra, votre pire ennemie
  • La carte pas pratique
  • Des bugs de collision
  • Les explications orales en retard
13

Lego Worlds est une tentative risquée. On s'éloigne complètement des jeux LEGO pour trouver quelque chose de neuf, de frais mais qui ne prend pas totalement. Alors que l'idée est excellente, le gameplay brouillon ne facilite pas la prise en main. La caméra, quant à elle, vous rendra fou, mais personne n'a dit que ce serait facile de devenir maître constructeur. Avec ses possibilités quasi infinies, Lego Worlds est avant tout destiné aux Legophiles qui souhaitent réaliser les constructions qu'ils n'ont pu avoir en vrai. Tout est possible, tout est réalisable, et de ce côté, Lego Worlds assure. Un bon passe temps qui demande de la réflexion mais qui mérite d'être amélioré.

Sujets : LEGO Worlds Warner Bros TT Games

D'autres Tests

Commentaires