Suivez-nous sur :

Test HITMAN : un retour triomphant pour l'Agent 47

Dans Tests par XtaZe, le 04 Fév. 2017 à 13:46

Presque un an après sa sortie en démat, l'agent 47 est de retour, au complet et en version boîte.

Si vous n’avez pas été conquis par le format épisodique de ce dernier HITMAN et que le dématérialisé vous rebute, il est tout de même désormais possible de profiter des capacités de l’Agent 47 avec la sortie du jeu en boîte le 31 janvier 2017 sur PS4, Xbox One et PC. De plus, devant la qualité globalement très bonne de chaque épisode, il serait dommage de s’en priver.  

Développé par IO Interactive et édité par Square Enix, HITMAN se présente à nouveau comme un jeu d’infiltration où vous devrez éliminer vos cibles sans vous faire repérer ou en éliminant tous les témoins.

Bonjour, 47

Le dernier volet de la HITMAN, surnommé tout simplement HITMAN The Complete First Season (puisqu’il s’agit de la première saison) vous permet à nouveau de vous mettre dans la peau de l’Agent 47, l’assassin le plus célèbre de Square Enix. Le jeu vous conte la première rencontre de 47 avec Diana, puis ses premiers contrats. Cela permet de poser les bases, mais l’histoire est globalement très peu développée à tel point qu’elle en devient presque anecdotique. Cependant, le contenu étant au rendez-vous, on oublie vite l’histoire pour se concentrer sur la meilleure manière de tuer ses cibles. Qui sait, les prochaines saisons éclairciront peut-être les mystères laissés par cette première saison.

HITMAN transportera l’Agent 47 tour à tour en France à un défilé de mode, en Italie afin de neutraliser un virus, au Maroc afin d’empêcher un coup d’état, en Thaïlande pour tuer un chanteur de rock, aux Etats-Unis pour neutraliser un ennemi potentiel de l’ICA pour finir sur un final dans les montagnes enneigées du Japon dans un centre de chirurgie esthétique avec SPA, jardins etc… mais 47 n’est pas là pour se refaire une beauté, loin de là.

je vous laisse vous préparer

Le but dans HITMAN est clair, tuer vos cibles. De manière discrète de préférence. Et pour cela, vous aurez tout un panel d’armes, d’accessoires et de déguisements à votre portée.

Avant chaque mission vous pourrez choisir votre équipement, votre arme, votre objet de contrebande (objet que vous trouverez sur un endroit de la map), votre costume ainsi que votre lieu de départ. Sachez également que les nombreux défis que vous offre le jeu vous permettront de débloquer davantage de bonus ce qui pousse à la rejouabilité.

Les défis sont des objectifs secondaires que vous pourrez choisir de remplir ou non et qui augmenteront votre niveau de maîtrise du niveau. Plus votre niveau de maîtrise sera élevé et plus les possibilités au début du niveau seront élevées.

A l’intérieur même du niveau, vous aurez des opportunités. Ces opportunités vous guideront dans le niveau pour savoir ce que vous devez faire afin d’éliminer votre cible de telle ou telle manière. Comme ce ne sont que des opportunités, cela n’aboutira pas forcément et vous devrez souvent cumuler des opportunités pour éliminer votre cible. Si une opportunité vous permet d’atteindre et de tuer votre cible, elle fera bien sûr échouer d’autres opportunités, ce qui est logique, mais la rejouabilité vous permettra de toutes les faire. Par exemple, vous pouvez choisir de vous déguiser en une personne proche de votre cible afin de pouvoir être seul avec elle et ainsi l’éliminer avec plus de facilités.

Le jeu offrant une rejouabilité extrême, on compte facilement le temps par niveau en dizaines d’heures pour terminer tous les défis, opportunités etc…

laissez-moi vous refaire une beauté

Si le jeu ne brille pas par ses qualités graphiques, il faudra cependant saluer la prouesse de l’affichage à l’écran. En effet, on note un nombre incroyable de PNJ à l’écran avec lesquels il est possible d’interagir, enfin plutôt que l’on peut maîtriser, ce qui n’est pas très utile lorsqu’il y a de la foule puisque l’on se fait repérer.

Cela contribue à donner de la vie aux niveaux et à renforcer la richesse du jeu dans des niveaux qui s’étendent à perte de vue dont les paysages sont splendides et donnent envie de s’y rendre.

Si la vie dans les niveaux est réussie c’est également grâce à des saynètes qui rendent le tout plus réaliste, les PNJ ne sont pas concentrés sur le joueur mais plutôt sur leur propre vie. De plus, le réaliste est d’autant plus marquant grâce à un jeu d’acteur très bon notamment celui de 47 même si il est très froid.

Les niveaux sont donc globalement tous très réussis, vivants avec un soin apporté au détail.

votre mission nest pas finie, 47

En plus de sa rejouabilité extrême liée à l’histoire, HITMAN propose des modes de jeu qui offrent du contenu additionnel. On dispose ainsi du mode Cible Fugitive qui permet, pendant un temps limité (quelques jours), d’éliminer une cible particulière ; le mode Escalade qui permet d’éliminer des cibles qui seront de plus en plus difficiles et enfin le mode Contrats qui permet d’éliminer des cibles choisies par les développeurs ou la communauté. En plus de cela, la version boîte inclus le contenu Blood Money qui permettra de ravir les nostalgiques de cet excellent épisode. De plus, on peut également profiter de contenus supplémentaires avec des cibles en plus sur PS4 avec le pack The Sarajevo Six. Et si cela ne vous suffit toujours pas, il existe divers contenus permettant d’enrichir encore plus l’expérience HITMAN qui est déjà très riche de base.

Autant dire que le contenu global de HITMAN est très riche et que les joueurs souhaitant le terminer à 100% risquent de passer des centaines d’heures sur le jeu. Un très bon point en soit.

NOTRE TEST VIDÉO DE hitman

Les plus

  • Des niveaux énormes et densément peuplés
  • La rejouabilité quasi illimitée
  • Des possibilités d’approche quasi infinies
  • Le contenu global
  • Le jeu d’acteur
  • La vie dans les niveaux
  • Un soin apporté à chaque niveau

Les moins

  • Un scénario sans plus
  • Devoir attendre la saison 2 pour une fin
  • Modèle épisodique qui n’apporte rien de plus
  • L'IA assassine
  • Les temps de chargement
17

Avec un contenu de dingue, l’histoire de HITMAN passe au second plan. Cependant, IO Interactive a su mettre en avant ce qui intéresse le plus les joueurs, les contrats. Avec les différents modes de jeu et les différentes approches, le contenu est tel qu’on ne s’ennuie jamais même si à la longue le jeu pourrait se trouver répétitif à tuer les mêmes cibles en mode histoire d’où l’intérêt des cibles fugitives et des autres cibles que le jeu vous offre. L’Agent 47 a du travail sur la planche…

Sujets : hitman io interactive square enix assassin test review agent 47

D'autres Tests

Commentaires