Suivez-nous sur :

Test Resident Evil VII Biohazard : bienvenue dans la famille

Dans Tests par Quarym, le 23 Jan. 2017 à 22:29

Le voilà enfin, le dernier opus en date d'une des sagas majeures du jeu vidéo, à savoir le très attendu Resident Evil VII Biohazard.

Après un Resident Evil 6 qui a divisé les fans, Capcom se devait de réagir avec ce septième volet qui doit renouer avec les sources de la série tout en proposant une expérience unique. Le pari est-il réussi ? Resident Evil VII Biohazard marque t-il le retour au genre survival horror à l'ancienne ?

Ethan si tu reçois ce message, mets-toi à l'écart et n'interviens pas..

Cette fois-ci vous incarnez donc Ethan Winters, un homme normal et un personnage totalement inédit dans la saga qui, après avoir reçu un message de sa femme disparue depuis trois ans décide de mener l'enquête. Ce qui l'amènera en plein coeur de la Louisiane dans la sinistre plantation de Dulvey là où se trouve la ferme abandonnée de la famille Baker.

Le manoir Spencer ? Non c'est celui de la famille Baker !

L'intrigue de Resident Evil VII Biohazard se déroule dans le manoir de la famille Baker qui n'a rien à envier au manoir Spencer du premier opus. Considérez le comme le Hub central du jeu dans lequel il faudra faire de nombreux aller retours afin de débloquer diverses parties du manoir et découvrir les secrets qui s'y cachent.

En effet, ce Resident Evil VII Biohazard se présente comme un monde ouvert où il faudra à la sueur de notre front et surtout à notre courage trouver des objets afin de progresser dans ce lieu lugubre, sinistre et délabré qu'est le manoir de la famille Baker. Tout comme le manoir du tout premier Resident Evil, l'exploration sera la clé de votre progression, vous allez en visiter des pièces dans l'imposant manoir de la famille Baker. Du salon, en passant par la cuisine, les chambres et les sous-sols pour ne citer qu'eux, vous n'êtes pas prêt de sortir de si tôt du manoir de la famille Baker, mais attention qui sait peut-être que le mystère ne vous emmène pas aussi loin que prévu..

La ferme abandonnée de la famille Baker ? Pas si abandonnée que ça !

Au delà du manoir menaçant, le danger est ailleurs, en effet, la famille Baker cache bien son jeu et vous serez vite prisonnier de leur manoir. Afin d'enquêter et de retrouver peut-être votre femme, vous devrez vous confronter aux membres de cette famille qui se révèle dangereuse et brutale. Entre le père Jack et sa femme Marguerite qui vous traqueront sans relâche et le fils Lucas par son état plus qu'instable ainsi que la mystérieuse et énigmatique grand-mère, il vous faudra du courage et de la ruse pour leur échapper. Attention, d'autres menaces rôdent dans l'ombre du manoir de la famille Baker, mais ça il faudra aller le vérifier vous même.

Retour aux sources de l'horreur et de la licence ?

Une phrase ressortira quand vous jouerez à ce Resident Evil VII Biohazard, ce sera "nostalgie mais pas que". Au fur et à mesure de notre progression dans le jeu, on constate que Capcom a réussi à trouver le juste milieu pour satisfaire autant les fans de la première heure que ceux qui ont connu la licence à partir du quatrième opus en passant par les néophytes total à la saga. Rares seront les personnes déçus par ce Resident Evil VII Biohazard après avoir parcouru le jeu, ce nouvel opus renoue donc avec les fondamentaux du survival-horror, à savoir, exploration, énigmes, survie et combats seront les maîtres mots pour bien progresser.

Ce n'est pas tout, Capcom a poussé le vice encore plus loin en ré-intégrant la gestion de l'inventaire limité, heureusement le retour des coffres connectés soulagera un peu le tout et on pourra également augmenter la capacité de notre inventaire au cours du jeu. Les sauvegardes manuelles font leur retour mais à l'instar des machines à écrire, on aura cette fois-ci droit à des magnétophones pour sauvegarder notres progression, mais rassurez-vous il y a également des sauvegardes automatiques de temps en temps.

Immersion dans l'horreur !

Pour ce Resident Evil VII Biohazard, Capcom a opté pour une vue à la première personne. Ce qui au final s'avère être une bonne idée et par la même occasion immerge un peu plus le joueur dans la peau du personnage et dans l'ambiance du jeu. Surfant également sur les derniers jeux d'horreur en date qui ont utilisé cette vue comme par exemple la licence Outlast et le regretté Silent Hills P.T.

L'avènement de la réalité virtuelle est aussi un point essentiel au choix de la vue à la première personne, vous le savez sûrement mais Resident Evil VII Biohazard est compatible avec le casque Playstation VR. Si vous avez l'opportunité d'avoir un casque ou si vous en possédez déjà un, je vous invite, si vous n'avez pas peur bien sûr, à faire le jeu avec celui-ci.

C'est quand même beau la Louisiane et surtout chez les Baker !

Parlons un peu technique, Resident Evil VII Biohazard est une réussite visuelle sur tous les points, le jeu est beau, fluide et mis à part quelques retards dans l'affichage de certaines textures, dans l'ensemble Capcom a parfaitement maîtrisé son sujet.

Vous l'aurez remarqué mais Resident Evil VII Biohazard vous emmène cette fois-ci en Louisiane et plus particulièrement dans la ferme des Baker. Si techniquement Resident Evil VII Biohazard est une réussite, il le doit également à la direction artistiques du jeu qui est tout simplement sublime. En parcourant le domaine des Baker, on a vraiment l'impression que cet endroit existe pour de vrai et que si on va en Louisiane, on peut tomber dessus sans pression.

Dans ce manoir, personne ne vous entendra crier...

L'ambiance sonore du jeu se veut discrète et pesante, tout comme l'a été le premier Resident Evil. Les musiques sont discrète et hormis la musique d'intro (très réussie au passage) et celle des salles de sauvegardes, le reste du jeu sera accompagné par vos pas, votre respiration ainsi que les bruitages inquiétants que vous entendrez tout au long du jeu. L'ambiance sonore pèsera sur vous tout au long du jeu et il n'est pas rare de vous arrêter au moindre bruit.

Notre test vidéo de Resident Evil VII Biohazard sur PS4 :

Les plus

  • Retour aux sources réussi
  • Ambiance de malade
  • Direction artistique de folie
  • Graphiquement sublime
  • Le manoir des Baker
  • La famille Baker
  • Le retour des coffres et sauvegardes manuelles
  • Les énigmes et secrets
  • La vue à la première personne
  • L'intrigue et les rebondissements
  • La durée de vie

Les moins

  • Le dernier quart du jeu qui ne plaira pas à tout le monde
  • Les sauvegardes automatiques
  • Euh...C'est tout...
18

Capcom réussit haut la main son pari de revenir aux sources de la saga avec ce Resident Evil VII Biohazard tout en la renouvelant. Ils ont trouvé le juste milieu pour plaire à tout le monde, qu'ils soient fans ou pas. Avec une réalisation solide combinée à une direction artistique de folie, un gameplay aux petits oignons et une ambiance de malade, nul doute que l'on tient là une nouvelle référence dans le genre survival-horror. Au final, l'élève Resident Evil VII Biohazard n'a pas dépassé le maître Resident Evil (surtout le remake) mais en tout cas c'est lui qui s'en rapproche le plus.

Sujets : Resident Evil VII Biohazard Resident Evil VII Resident Evil 7 Biohazard 7 Capcom PS4 Xbox One PC

D'autres Tests

Commentaires