Suivez-nous sur :

Critique One Piece Gold : Les Mugiwaras décrochent le Jackpot à Gran Tesoro

Dans Critiques par MehdinhoElBarr, le 01 Août. 2016 à 12:14

Luffy et ses Nakamas sont de retour dans un nouveau film intitulé One Piece Gold. Suite à avant-première en VOST au Grand Rex, voici nos impressions.

Les Mugiwaras célèbrent leur come-back sur le grand écran avec One Piece Gold sorti le 23 juillet 2016 au Japon, il aura fallu moins d'une semaine pour que ce dernier débarque en France. En effet, une avant-première en VOST a eu lieu le 29 juillet 2016 au Grand Rex de Paris où nous avons eu la chance d'y assister. D'autres projections de ce type sont à prévoir avant sa sortie officielle sur le sol français qui se fera le 2 novembre 2016.
One Piece Gold (Wan Pîsu Gôrudo) est le treizième film issu de l'univers du manga One Piece. Il est réalisé par Hiroaki Miyamoto qui a déjà fait quelques épisodes pour l'anime, Tsutomu Kuroiwa pour le scénario (Black Butler, Liar Game : The Last Game) concernant le studio, c'est la Toei Animation qui s'en charge. Le tout est supervisé par Eiichiro Oda comme pour One Piece : Strong World et One Piece : Z.

"Bienvenue dans la plus grande ville de divertissement au monde : Gran Tesoro !"

L’histoire prend place après l'épisode spécial Heart of Gold et One Piece Gold épisode 0. Comme les autres films, celui-ci n'est pas canonique au manga. Mais sur la timeline, on pourrait le placer juste après les événements de Dressrosa si les Mugiwaras ne s'étaient pas séparés.
Luffy & Co débarquent donc à Gran Tesoro qui est connu pour être la plus grande ville de divertissement au monde. Ce navire-ville de 10km de long et aussi reconnu par le Gouvernement mondial comme étant une nation indépendante. Gran Tesoro est dirigé par Gildo Tesoro le "Shin Sekai no Kaibutsu" qui possède à lui seul 20% des Berrys qui circulent dans le monde entier. Il détient les pouvoir du Goru Goru no Mi qui lui permet de manipuler tout l'or qu'il touche. Ce multi-milliardaire est accompagné de Carina, une chanteuse entourée de mystère ainsi que de Dice, un combattant au corps à corps hors pair un peu spécial. S’y associent Baccarat, la concierge de Gran Tesoro qui possède le pouvoir du Ruki Ruki no Mi lui permettant d'absorber la chance des gens. Et pour finir, Mr Tanaka qui a mangé le Nuke Nuke no Mi, qui lui permet de traverser toute chose non-organique. Il est le responsable de la sécurité du navire.
Lorsque Gildo Tesoro apprend que les Mugiwaras arrivent sur son navire, c'est pour lui une chance de se venger d'eux suite aux événements qui ont eu lieux dans l'épisode de Heart of Gold. Et pour ce faire, quoi de mieux que de laisser les Mugiwaras s'essayer à toutes les activités disponibles sur Gran Tesoro...

"Gia Sekando"

Même si One Piece Gold n'est pas canonique, certaines choses restent fidèles à la trame d’origine. Sans vous spoiler, sachez que toutes les techniques utilisées à Dressrosa sont considérées comme acquises dans le film. Autre exemple flagrant, le fait que Luffy ait cette capacité à rallier tout le monde à sa cause. Et bien sachez que ce « pouvoir » sera présent dans le film.
L'humour est aussi de la partie, attendez-vous à exploser de rire avec Luffy, Ussop, Chopper, Sanji, Fanky et bien d'autres. Mention spéciale aux Lasero-chouettes.
Comme dans tout son manga, Eiichiro Oda s'inspire énormément du monde dans lequel nous vivons, One Piece Gold ne déroge pas à la règle. En effet, Gran Tesoro est un copié/collé de Las Vegas et Dubaï. Une grande ville, de grands buildings en or massif, un immense casino et plein de jeux d'argent. Vous l'aurez compris, tout est dans l'opulence. A première vue ça semble magnifique, mais les employés de cette cité ne sont ni plus ni moins que des joueurs ayant perdu la totalité de leur argent. Résultat, ils sont endettés et dans l’incapacité de rembourser. Gildo Tesoro les emploie donc dans diverses tâches à Gran Tesoro pour éponger leurs dettes. A travers le film, Oda souhaite dénoncer une forme d'esclavage qui est déjà présent dans le manga avec les Tenrûybitos. Et qui de mieux que Luffy pour défendre la liberté ? N'oublions pas que le rêve de ce dernier est de devenir le Seigneur des Pirates en trouvant le One Piece dans le but d’être l'homme le plus libre au monde.

Gildo Tesoro qui est l'antagoniste principal du film est un personnage très intéressant qui ressemble beaucoup à Crocodile et Doflamingo. Méchant malgré lui, son passé trouble et très intriguant mérite amplement des épisodes spéciaux pour que l'on puisse en apprendre plus sur son histoire. Il aurait parfaitement pu être un méchant canonique de One Piece.
Certains personnages n'étaient là que pour gonfler le casting. En effet, même s’ils ont fait leurs petits effets dans la salle, sachez que ce que vous voyez dans les trailers représente environ 95% de leur temps de présence dans le film. Vous comprendrez rapidement de qui je parle en regardant les bandes annonces.
Un des seuls autres points négatifs du film serait le manque d'émotions. En effet, il n'y pas vraiment de tension dramatique comme on pouvait en trouver dans One Piece Z avec l'histoire et la fin de Zephyr. Si le passé de Gildo Tesoro aurait été un peu plus approfondi, nul doute que plusieurs fans auraient laissé tomber une larmichette.
Durant tout le film, beaucoup de clin d'oeil au manga One Piece et même à d'autres oeuvres sont visibles. Vous pourrez voir par exemple des personnages bien connu de l'univers à Grand Tesoro sans qu'ils aient un rôle important dans le film. Un enfant esclave vous rappellera Sabo jeune à travers son tempérament, quelques traits physiques distinctifs et son arme. Un autre personnage vous fera énormément penser à Ichiya de Fairy Tail. Pour d'autres, ce sera la tenue qui rappelle le manga Saint Seiya. Autant d'easter eggs qui raviront les fans de mangas.

"Le divertissement ultime !"

Visuellement le film est très joli, la CGI (animation 3D) est utilisée avec parcimonie. La présentation des Mugiwaras en début de film envoie du lourd. Durant le film, nos héros préparent un plan et pendant son explication, les animations proposées sont très belles et hautes en couleurs. Les combats quant à eux sont très dynamiques et les techniques sont époustouflantes. En somme, la Toei Animation a fait du très bon boulot.
Pour le doublage, rien à signaler, tous les seiyûs sont présents. Mention spéciale à Kazuhiro Yamaji qui double Gildo Tesoro. Notamment connu pour avoir fait celle de Iôzen dans Le Garçon et la Bête, Hit dans Dragon Ball Super, Makoto Date dans les jeux Yakuza ou encore Geralt de Riv dans la version japonaise de The Witcher 3.
La bande son quant à elle colle parfaitement au style de Gran Tesoro qui se veut festive à souhait. On ne peut donc qu'applaudir le travail de Yuki Hayashi qui est connu pour avoir fait les musiques dans Haikyû!!, Soul Eater Not! ou encore My Hero Academia et bien d'autres.
Pour finir, j'aimerais revenir sur l'ambiance du Grand Rex pour cet événement. La salle était remplie de fans, de cosplayeurs et même de Youtubers connu comme le Dok' de One Piece Passion, Mont Corvo ou encore All Blue Channel. La diffusion de One Piece Gold n'était pas comme si vous alliez voir un film parmi tant d'autres. En effet, à chaque apparition de personnages emblématiques de la série, tout le monde applaudissait ou huait ces derniers à l’unisson. On savait tous quand il fallait faire du bruit et quand il fallait s'arrêter. Ce genre d'événement permet de voir l'impact énorme qu'a One Piece sur ses fans, Eiichiro Oda a réussi avec ses dessins à transmettre des émotions très fortes et rares sont ceux qui y arrivent comme lui. Et ce n'est pas prêt de se terminer.

One Piece Gold Bande Annonce VO 

Les plus

  • L'histoire
  • L'animation
  • Les combats
  • Les musiques
  • L'humour
  • La présentation des Mugiwaras
  • Gildo Tesoro
  • Gran Tesoro
  • Eiichiro Oda en superviseur

Les moins

  • Pas assez de tension dramatique
  • Certains personnages très peu présents dans le film
17

One Piece Gold se place indéniablement dans le top 3 des films One Piece. Eiichiro Oda semble avoir compris que si c'est lui qui supervise ses films, ils seront en toute logique très bons. On regrettera tout de même le manque de tension dramatique qui aurait apporté un petit plus à l'histoire. Bien que Gildo Tesoro transpire la classe, travailler un peu plus le personnage en profondeur n'aurait pas été de trop. Dommage que certains protagonistes soient réduits au rôle de « On les met dans les trailers les fans vont kiffer » et d'être quasiment absents durant tout le film. Comme pour Strong World et Z, One Piece Gold est excellent dans son genre car il aurait pu (avec quelques modifications bien évidemment) être un arc canonique de la trame principale. Vous l'aurez compris, on vous conseille vivement de regarder ce film et si l'occasion de le voir au cinéma se présente à vous, foncez-y sans réfléchir comme Luffy ! Gnishishishishi !

Sujets : One Piece Film Gold One Piece Gold Critique VOSTFR Grand Rex Cinéma Date de Sortie One Piece Passion Mont Corvo All Blue Channel Manga Film Eiichiro Oda Toei Animation Hiroaki Miyamoto Tsutomu Kuroiwa Luffy Gildo Tesoro Review

D'autres Critiques

Commentaires