Suivez-nous sur :

Test Xenoblade Chronicles X : Puissance X !!!

Dans Tests par Quarym, le 17 Jan. 2016 à 11:34

Peu fournie en jeux, la Wii U, me rappelle un peu la Gamecube voire la Nintendo 64. Peu de jeux sortis, mais de grands et inoubliables titres pour la plupart.

Sorti de nulle part, le premier épisode Xenoblade Chronicles sur Wii fut reconnu comme étant l'un des grands, si ce n'est le plus grand jeu de la Wii. En effet, ce J-RPG développé par l'équipe de MonolithSoft a obtenu de très bonnes critiques, que ce soit par la presse ou par les joueurs eux-mêmes. Qu'on aime ou pas le J-RPG, on ne peut pas rester insensible à son succès critique et commercial, car oui, Xenoblable Chronicles se place dans le top des RPG et c'est mérité. Maintenant, reste à savoir si sa suite Xenoblade Chronicles X, qui est plus ou moins une suite car il n'y a aucun lien scénaristiquement parlant entre les deux épisodes, est à la hauteur du premier opus, la réponse dans ce test.

Dans une galaxie pas si lointaine...

On va commencer par l'histoire sans trop en dire pour garder l'intrigue intacte. Un jour, notre planète est prise entre deux feux, deux races extraterrestres se sont affrontées et les habitants de la Terre n'ont eu d’autre solution que de quitter la planète avant son extinction. Simple coïncidence ou véritable choix que de se battre à côté de la Terre ? Ça, vous le saurez sûrement plus loin dans l'histoire.

Continuons : après avoir fui la Terre en vaisseau, les rescapés, dont nous faisons partie, sont cryogénisés et errent dans l'espace à la recherche d'une planète. Quand soudain, les vaisseaux extraterrestres retrouvent leur trace et endommagent le vaisseau qui, par la suite, s'écrase sur une planète du nom de Mira. Voilà, notre grande et longue aventure peut commencer. Je ne vous en dévoile pas plus pour vous laisser la surprise.

Je suis une Légende !!!

Après un petit passage par la case éditeur de personnage, nous voilà en terre inconnue, livrés à nous-mêmes dans ce gigantesque monde. Pour les habitués du premier Xenoblade, vous ne serez pas dépaysés, que ce soit pour les grandes étendues qui s'offrent à vous, ou pour le système de combats toujours basé sur les arts, en passant par tout un tas d'objets à ramasser. Et surtout, la liberté de mouvements : on peut aller partout.

Le premier contact avec l'environnement et l'ambiance nous fait directement penser au premier Xenoblade, on reconnaît sans mal la marque de fabrique de la licence. Pour les nouveaux, nul doute que vous allez être impressionnés. Et celles et ceux qui vont un chouia devenir fan de ce Xenoblade Chronicles X aurons une envie d'aller essayer le premier opus, qui est disponible sur Wii et plus récemment sur New 3DS. N'ayez juste pas peur de la grandeur de ce jeu qui paraît immense et interminable : l’open world est très en vogue ces temps-ci dans le monde du jeu vidéo, et la licence Xenoblade en fait grandement partie.

Sommes-nous sur Wii U ? 

Que dire si ce n'est que c’est le plus beau jeu sur Wii U. La beauté des environnements, des paysages renversants, des décors sublimes, tout cela prouve que la Wii U en a dans le ventre. La direction artistique est magnifique, la planète Mira est composée de plusieurs continents, 5 pour être précis, tous plus immenses les uns que les autres, ayant surtout un thème spécial, désert, forêt, plaines etc. Le tout sans temps de chargement et ça c'est un exploit pour notre petite Wii U. Hormis quelques problèmes de clipping par-ci par-là, tout est optimisé, faisant de l'exploration un pur bonheur.

Atout numéro un pour le premier épisode, l'exploration est ici décuplée avec des kilomètres d'étendues à perte de vue, la distance d'affichage est de très très bonne facture, on voit très loin, ce qui est appréciable lorsque l’on explore les vastes et différents environnements de Mira. Le meilleur dans tout ça, c'est la cohérence des lieux visités, de la faune rencontrée, chaque continent est très différent, que ce soit dans l'architecture, la faune, l'ambiance jusqu'à la musique, bref on a vraiment l'impression d'explorer une vraie planète et ça, c'est un très bon point pour l'immersion. Attention tout de même à ne pas trop contempler ces sublimes environnements, car il ne faut pas oublier que la faune est sauvage et qu'il n'est pas rare de croiser la route d'un monstre niveau 50 voire plus, et quelques mètres plus tard un monstre niveau 10. Faites bien attention à la faune car elle sera sans pitié, n'hésitez pas à contourner voire à slalomer entre eux pour éviter des morts inutiles, puisque nos personnages ne perdent pas de points de vie en tombant d'une falaise et qu’ils ont la possibilité de sprinter et de faire des sauts gigantesques, donc soyez malins.

J'allais oublier, notre vaisseau qui s’est écrasé sur Mira servira de Hub central, surnommé New L.A. C’est là que vous ferez vos emplettes, que vous irez chercher vos missions et que vous modifierez votre personnage ou votre base, que vous recruterez d'autres personnages, même si, à travers Mira, vous aurez l'opportunité d'accéder à des missions, de recrutement. Mais en gros, New L.A est le Hub central, tout est possible dans ce Xenoblade Chronicles X.

Sur Mira, personne ne vous entendra crier...

Reprenant les mêmes bases que le première opus, le système de combats de ce Xenoblade Chronicles X fait mieux et est plus optimisé, ce qui nous oblige à être concentré du début à la fin du combat. Il est toujours basé sur un jeu en semi temps réel, c'est à dire où l'on peut diriger son personnage mais que l'on sélectionne ces actions. On a toujours la possibilité de s'entourer de trois personnages à qui, bien sûr, on pourra donner des directives durant le combat.

Nous avons droit à deux types d'armes, à feu ou laser, en fonction de l'origine de l'arme, c'est à dire pistolet, fusil, sniper, et des armes blanches, couteau, épée, bouclier. Tout dépendra de la classe choisie, chacune ayant leurs armes et leurs arts respectifs. Inutile de vous préciser qu'il sera vital d'alterner entre attaques au corps à corps et attaques à distance selon l'ennemi ou le monstre que vous affronterez. Vous pourrez les attaquer dans n'importe quel sens, mais sachez que chaque ennemi a des points faibles et qu'il faudra les localiser pour les neutraliser et faciliter le combat.

Autre chose, vous pourrez influencer sur le moral de l'équipe à travers des QTE durant le combat. Réussir ou non ce QTE peut changer radicalement l'issue d'un combat, donc je vous conseille de rester à l'affût. Au final, le système de combats est nerveux et dynamique, il nous maintient éveillés, car la moindre erreur peut être fatale. Il demande un petit temps d'adaptation pour les nouveaux mais s’avère jouissif à long terme.

Est-Skell est belle l'OST ?

Ne faisant pas l'unanimité, la bande-son de ce Xenoblade Chronicles n’est pas aussi parfaite qu'elle l’a été dans l'opus sur Wii. Mon avis est mitigé, tantôt c'est magnifique, tantôt c'est de la chiasse auditive. Exemple, la musique du menu est sublime alors que celle de New L.A est à se couper les oreilles tellement elle est horrible et nous fait mal à la tête.

OST Menu :

OST New L.A :

Mais au final, malgré cela, toutes les musiques collent à l'ambiance du jeu, qui se démarque parfaitement de l'épisode sur Wii. A chaque situation, les musiques trouvées sont accordées à merveille, c’est du très bon travail. Deux points noirs de ce Xenoblade Chronicles X : déjà, pas de voix japonaises, nous n’avons droit qu'aux voix anglaises, qui certes font l'affaire, mais on aurait aimé avoir le choix. Deuxième point noir, notre personnage est muet : ce n’est pas qu'il ne sache pas parler loin de là, mais les producteurs n'ont pas jugé bon de lui donner la parole ni même quelques phrases. Cela met un coup côté immersion, ça me rappelle notre bon vieux Link.

C'est long oui, mais où est le mécha présent sur la jaquette du jeu ?

Comme tout bon RPG qui se respecte, la durée de vie se doit d'être colossale, et c'est le cas de ce Xenoblade Chronicles X. Comptez entre 50 et 60 heures si vous allez en ligne droite, c'est-à-dire en effectuant uniquement la quête principale et, bien sûr, l'exploration qui va avec ainsi que quelques quêtes annexes obligatoires, oui ils ont osé ! Par contre comptez X heures si vous voulez retourner Mira de fond en combles. Si vous voulez que je sois précis, il faudra plus de 150 heures pour faire le tour complet de Mira, pour afficher les 100% de la carte et pour obtenir les derniers méchas du jeu.

En parlant de Méchas, appelé Skell dans le jeu, il va falloir être patient pour mettre la main sur votre premier robot. Car oui, on ne l'obtient pas par magie, il va falloir le mériter. Comptez une bonne trentaine d'heures pour enfin avoir l'opportunité de piloter votre premier Skell mais il faudra tout de même passer un permis avant, en accomplissant huit quêtes annexes inutiles. Tout travail mérite salaire, et avec les Skells, l'impossible devient possible, plus rien ne vous arrêtera, des endroits inaccessibles aux créatures les plus imposantes.

Le multi présent mais pas indispensable

Pour faire le tour complet de ce test de Xenoblade Chronicles X et, croyez-moi, cela a été dur, il faudrait faire une dizaine de tests pour tout englober. Je vais vous parler du multi, car oui il existe une partie multi qui, il faut le dire, n'est pas présentée comme un mode multijoueur habituel. Pour être clair, à chaque fois que vous lancerez le jeu, vous aurez le choix entre faire tranquillement votre partie en local ou alors faire votre partie, mais avec la possibilité de croiser d'autres joueurs ou seulement vos amis, comme une sorte de MMO.

Bien sûr, l'aventure se fait en solo, mais certaines missions qui consistent à effectuer 5 objectifs sont lancées régulièrement par le jeu, et je vous assure que les effectuer seul relève du suicide. Donc avec une escouade pouvant accueillir jusqu'à 32 joueurs, tout devient plus épique et beaucoup plus facile.

XENOBLADE CHRONICLES X TEST VIDÉO SUR WII U

Les plus

  • Un open world énorme, cohérent et sans temps de chargement
  • L'exploration à l'état pur et à la démesure totale
  • L'immersion titanesque sur Mira
  • Mon dieu que c'est beau
  • Très bonne OST
  • Faune très diversifiée et sauvage
  • Le système de combat au point
  • Le Gamepad très utile
  • Missions en veux-tu en voilà
  • Long comme pas possible
  • Customisation poussée
  • Multi agréable surtout à 32 joueurs

Les moins

  • Tastu quelle merde..
  • Quelques musiques foirées
  • Héros muet
  • Certaines quêtes annexes inutiles
  • Pas de doublage japonais
  • 30 heures pour avoir droit au Skell
  • Permis Skell épave
  • Tastu le Jar Jar Binks de Xenoblade Chronicles X
19

Xenoblade Chronicles X est le grand jeu annoncé, il ne déçoit pas et ravira les fans de la licence ainsi que les néophytes. Énormissime, magnifique, il se doit de faire partie de votre ludothèque Wii U. Ce J-RPG, signé Monolithsoft, fait tout dans la démesure, mais il le fait tellement bien qu'il restera à jamais au panthéon des grands jeux, ni plus ni moins. Dernière chose, ce Xenoblade Chronicles X est une pure réussite en tous points, c'est une de mes meilleures expériences dans le genre RPG, il m’a fait passer par tellement d'émotions, de la joie, à la frustration, de la haine au soulagement… Bref, au final j'aime ce jeu et je ne vais pas le lâcher de sitôt.

Sujets : Xenoblade Chronicles X Monolith Soft Nintendo Wii U Xenoblade Chronicles X Wii U X Xenoblade Chronicles X Nintendo Test Xenoblade Chronicles X

D'autres Tests

Commentaires