Suivez-nous sur :

Critique Star Wars : Le Réveil de la Force : J.J. Abrams a-t-il relevé le défi ?

Dans Critiques par Curry, le 16 Déc. 2015 à 16:45

Star Wars Le Réveil de la Force débarque au cinéma. Nous l'avons vu en IMAX 3D. Le film réussi-t-il à nous replonger dans cet univers mythique ? Sans spoilers.

Nous voilà au jour J. Star Wars Episode VII : Le Réveil de la Force arrive enfin dans les salles obscures (en France). Ce nouveau film débarque 10 ans après La Revanche des Sith qui concluait la prélogie de Georges Lucas. Chronologiquement par contre, c’est la suite directe du dernier film de la trilogie originale, Le Retour du Jedi.

Avant la séance, la tension était palpable. On est heureux d’arriver au moment fatidique et en même temps anxieux. Anxieux de savoir si Disney et J.J. Abrams ont dénaturé la saga initiée par George Lucas. Peu importe, dès les premières images, les spectateurs sont en délire. Certains pleurent de joie et tout le monde applaudit le générique mythique de ce phénomène générationnel et culturel. Les trois paragraphes qui défilent nous révèlent l’intrigue principale que je ne divulguerais point. Puis le film démarre avec une scène d’introduction qui donne la cadence. Star Wars est bel et bien de retour pour notre plus grande joie.

Rey Star Wars The Force Awakens

Cette nouvelle itération signée J.J. Abrams se veut très fidèle à la trilogie originale. Exit les designs futuristes de la prélogie. Le Réveil de la Force emprunte beaucoup plus aux originaux qu’aux derniers nés de la saga. Cependant, on regrette le manque de prise de risques d’Abrams. Le film reste assez conventionnel dans l’ensemble et quelques détails sont prévisibles. On sent qu’Un Nouvel espoir a été une source d’inspiration conséquente pour Star Wars 7. J’ai pu également déceler quelques similarités scéniques avec La Revanche des Sith. Ce qui est appréciable en revanche, c’est que les bandes annonces ne dévoilent que très peu de choses de l’oeuvre finale. Chapeau !

Côté casting, je tiens à saluer Daisy Ridley dans son rôle de Rey. La jeune britannique fait son petit effet et semble vouée à un bel avenir sur le grand écran. A contrario, j’ai trouvé Finn plutôt inutile. Son rôle est avant tout comique mais son personnage est sans saveur, à tel point que je me demandais souvent ce qu’il faisait là. Je l’ai trouvé beaucoup moins convaincant et à la limite de l’insupportable. Poe Dameron m’a déçu dans le sens où on sent son potentiel mais il est inexploité. D’ailleurs quand on connaît les qualités d’Oscar Isaac, l’interprète de Poe Dameron, on en attend un peu plus de lui. BB-8 a été un coup de coeur. Le nouveau droide est plutôt attachant et trouvera aisément sa place en tant que mascotte de cette nouvelle trilogie. Quid de Kylo Ren ? Le nouveau visage du côté obscur m’a laissé perplexe et intrigué. J’attends d’en savoir plus à son sujet. Quant au séniors , c’est bon de les revoir. Les premières apparitions d’Han Solo, Chewie et Leia à l’écran ont fait sensation dans la salle. Les doyens jouent le jeu mais ont l’air fatigués. Mais c’est une bonne chose puisque ça colle avec toutes les péripéties qu’ils ont endurés pendant ces 32 années.

Kylo Ren Star Wars The Force Awakens

Star Wars : Le Réveil de la Force possède indéniablement un côté « rampe de lancement » pour poser les bases de la nouvelle trilogie. L’essence même de la franchise est bien présente et on se délecte de replonger à nouveau dans cet univers si vaste. Star Wars 7 c’est un retour aux sources qui fait du bien et un délice pour nos rétines. Les phases aériennes sont filmées avec beaucoup de virtuosité. On vogue avec les pilotes de la Résistance dans les cieux de cette galaxie lointaine, très lointaine. Industrial Light & Magic s’impose donc encore une fois comme une pointe de l’industrie des effets spéciaux. La base ! Ce que j’ai aimé également c’est que le film laisse beaucoup de questions sans réponses. Le Réveil de la Force n’a pas besoin de scène post-générique ou de cliffhanger final pour susciter l’attente chez le public. Le film entier a son lot de révélations qui vous donnera envie d’en savoir plus. Reste à savoir si les réponses qui nous serons données nous satisferont car les enjeux semblent plus grands encore pour la suite. Star Wars 7 est pensé comme un moyen de capter un maximum de nouveaux fans tout en gardant les puristes dans ses rangs. Ça peut en brusquer certains mais c’est avant tout une "passation de pouvoir" entre une génération qui a pu voyager à travers la galaxie et une nouvelle qui mérite de faire partie du voyage.

Star Wars The Force Awakens Trailer VOST

 

18

Star Wars Episode VII : Le Réveil de la Force s’impose comme une oeuvre fidèle à la saga d’origine. Même si le film possède quelques points négatifs, on ne boudera pas notre plaisir de retrouver cet univers si riche qui a bercé notre enfance. J.J. Abrams a su, sans prendre de risque, faire renaître Star Wars après un sommeil de 10 ans. Le film a du bon et du moins bon mais globalement le pari est réussi !

Sujets : Star Wars The Force Awakens Le Réveil de la Force Star Wars 7 critique critique Star Wars 7 J.J. Abrams Disney Lucasfilm

D'autres Critiques

Commentaires