Suivez-nous sur :

Critique Mission : Impossible Rogue Nation : Un film d'action parfaitement maîtrisé

Dans Critiques par Curry, le 04 Sept. 2015 à 03:20

Mission : Impossible Rogue Nation est sorti au cinéma. Le cinquième volet de la saga poursuit la franchise avec brio. Notre critique.

Mission Impossible : Rogue Nation est maintenant en salles. C'est le cinquiéme volet de la saga Mission Impossible. Après un quatrième épisode mis en scène par Brad Bird (Tomorrowland, Les Indestructibles), c'est désormais Christopher McQuarrie qui a eu la mission, et qu'il a acceptée, de prolonger la franchise. Notons que le réalisateur est plus connu pour son travail de scénariste. Il a d'ailleurs déjà travailler avec Tom Cruise sur Edge of Tomorrow, Mission : Impossible Ghost Protocol et l'a dirigé dans Jack Reacher. Mais alors si les deux hommes se connaissent bien, que vaut ce nouveau film Mission Impossible ?

Le spectateur n'est pas pris pour un idiot

Avant de nous faire entrer dans le vif du sujet, on nous donne la température avec une scène d'introduction impressionnante faisant encore valoir la fougue intrépide de notre cher Ethan Hunt (Tom Cruise). Ce dernier s'agrippant à un avion en plein décollage. Une scène qui, par la suite, n'est pas sans rappeler une des séquences les plus impressionnantes du troisième épisode de la franchise vidéoludique Uncharted. Passé cet épilogue des plus vertigineux, puis un générique d'intro old-School, le réalisateur nous expose très vite l'intrigue principale du film. Ethan Hunt et ses amis vont devoir faire face au Syndicat, une nation dissidente entraînée à faire les mêmes choses qu'eux mais dans un but beaucoup plus obscur. Une sorte d'anti Mission : Impossible entre autres. Ce qui est intéressant, c'est que même si c'est un film à gros budget, Mission Impossible : Rogue Nation se veut être un blockbuster avec un scénario plus cousu qui ne prend pas le spectateur pour un idiot. Voir un film spectaculaire avec une intrigue certes simple mais relativement solide est toujours plus plaisant. Premier bon point pour Mission Impossible : Rogue Nation.

Rebecca Ferguson Mission : Impossible Rogue Nation

La famille Mission : Impossible

Ce qui est frappant dans Mission Impossible : Rogue Nation, c'est la complicité et la cohésion des acteurs. Le casting est homogène. Ethan Hunt, Benji Dunn (Simon Pegg) et William Brandt (Jeremy Renner) se complètent. L'esprit d'équipe est bien là. Mission : Impossible est une organisation mais aussi une famille. Le film jouit d'un dynamisme plaçant chaque protagoniste dans une position d'importance. Ils ont tous leur rôle à jouer. La manière dont le réalisateur navigue entre chacun d'eux témoigne de la place qu'il leur fait prendre lors de la mission. Même Rebecca Ferguson, qui est pourtant nouvelle dans la franchise, est tellement bien intégrée dans l'intrigue qu'elle paraît avoir joué dans chacun des films. Une impression appuyée par la complicité qu'elle partage avec Tom Cruise à l'écran. Mission : Impossible Rogue Nation possède aussi un casting de second plan de qualité qui vient renforcer la distribution générale du film. On pense à Alec Baldwin, Simon McBurney et Simon Harris. Ce dernier n'est pas vraiment présent mais est assez menaçant pour tenir son rôle d'homme à abattre.

Simon Pegg Mission : Imposible Rogue Nation

Un humour "juste ce qu'il faut"

C'est un peu l'attente que l'on a à chaque sortie de films à gros budget. C'est toujours un mélange d'action, d'effets visuels et d'humour. Le dernier point nuie généralement au film lorsqu'il est mal dosé. Ce n'est pas le cas de Mission : Impossible Rogue Nation. Les gags ne sont pas lourds. Le réalisteur mise plus sur le comique de situation pour tirer quelques sourires à ses spectacteurs. C'est ici qu'entrent en jeu Jeremy Renner et Simon Pegg. Les personnages de Brandt et Dunn qu'ils interprètent respectivement sont les armes comiques du film. Et ils s'en sortent de très belle manière. Une humour grand public savamment dosé qui se marie parfaitement au film surfant même sur la vague des jeux-vidéos. Un petit chanceux a déjà une copie d'Halo 5 : Guardians ! Un humour typique des films d'espionnage où l'on se lance des piques. On regrette quelques situations prévisibles mais qui, fort heureusement, ne nuisent en aucun cas au plaisir que peut vous apporter Mission : Impossible Rogue Nation.

Une réalisation soignée

Christopher McQuarrie s'est fait plaisir avec Mission : Impossible Rogue Nation. D'abord, le film ne nous laisse aucun temps mort du fait que les personnages voyagent beaucoup. De Londres à Casablanca en passant par Vienne tout est fait pour que le spectateur ne soit pas pris par l'ennui. Et le réalisateur a pu encore une fois compter sur le physique impressionnant de Tom Cruise pour dynamiser son film. Quelques séquences sont par moments exagérées mais en même temps, c'est l'esprit de Mission : Impossible, non ? Puis Rogue Nation ce n'est pas seulement de l'action et des explosions. Christopher McQuarrie a su sublimer certaines scènes rendant le film par moment artistique. La scéne de l'opéra de Vienne en est la preuve. On assiste à une tentative d'assassinat rythmée par l'air Nessun Dorma de l'opéra Turandot. Les mouvements et actes des personnages sont calibrés par la voix du ténor propulsant alors cette partie du film au rang de tableau artistique. Un moment de cinéma plaisant.

Bande annonce de Mission : Impossible Rogue Nation

17

Mission : Impossible Rogue Nation est le genre de blockbuster estival que l'on veut voir plus souvent. Un film qui ne prend pas le spectateur pour un idiot et qui lui offre un cocktail d'action et d'humour savamment dosé. À voir absolument.

Sujets : critique MI5 critique Mission Impossible 5 critique Mission Impossible Rogue Nation critique film Tom Cruise Rebecca Ferguson Simon Pegg Jeremy Renner

D'autres Critiques

Commentaires