Suivez-nous sur :

Dossier [Dossier] God of War : Quid de cette expérience inoubliable

Dans Dossiers par Anathyn, le 25 Juil. 2015 à 05:21

Revue Multimédia vous a concocté un dossier aux petits oignons sur la saga mythique God of War.

C’est l’histoire tragique d’un simple humain, Kratos, guerrier sanguinaire et sans pitié. Autrefois capitaine dans l’armée spartiate, notre héros ne vivait que par ses victoires. Obnubilé par ses conquêtes et sa gloire, Kratos voyait son destin changé à tout jamais lors de la célèbre bataille l’opposant aux barbares de l’Est. Écrasé par la cruauté et la discipline des barbares, le spartiate implorait alors Arès, le dieu de la guerre. L’impitoyable dieu lui offrait sa victoire au détriment de son âme. Déchaîné, Kratos répondait aux ordres du dieu, jusqu’à en tuer sa propre famille dans un village érigé à la gloire d’Athéna. Lames du chaos aux bras, tatouages rouges, les cendres de sa femme et sa fille Calliope lui collaient à la peau pour l’éternité. Victime d’Arès, puni par l’oracle et aux services des dieux de l’Olympe, la rédemption de Kratos commençait.

gow

Fantôme de Sparte

God of war est un beat them all développé par Santa Monica, franchise qui appartient à Sony, sous la houlette de David Jaffe. Le premier volet de la saga est sorti sur PS2 en 2005. God of War II, God of War III et God of War : Ascension sont respectivement sortis en 2007, 2010 et 2013. Des épisodes PSP sont venus embellir l’histoire, God of War : Chains of Olympus et God of War : Ghost of Sparta ont débarqué en 2008 et 2010. A l’époque, la violence du titre a clairement marqué nos âmes de joueurs. Il était plutôt rare de découper des membres, trancher des gorges, avec autant d’acharnement. Kratos demeure brillant à ce niveau, personne le contredira...et il vaut mieux. Notre protagoniste est doté au commencement des fameuses lames de chaos, deux grosses lames attachées chacune à une chaîne, elles tendent à s’améliorer au fil de l’aventure avec de l’expérience. Arc, gants, bottes spéciales et j’en passe viendront compléter l’équipement du chauve musclé. Tout au long de l’épopée, il se dotera également de pouvoirs magiques variés. A l’esprit il me vient la Colère de Poséidon, un tourbillon dévastateur très efficace pour se faire un tas d’ennemis. L’Armée des morts d’Hadès est assez redoutable lors des joutes en mode Divinité. Tous ces pouvoirs peuvent être évolués afin de renforcer les attaques offensives et les combos.

gow

Mortal Kombat

Le premier boss de God of War est l’Hydre, une bête mythique qui fait des ravages à la flotte grecque sur la mer Égée. Cette première grosse bataille du jeu reste encore à ce jour très impressionnante, la façon d'empaler le monstre sur une sorte d’espar en bois est digne de notre héros. La méduse et le Minotaure d’Hadès sont témoins, Kratos va faire très mal et ce n’est que le début. Le bestiaire de la saga et ses boss sont époustouflants. Dieux, méduses, le Colosse de Rhodes, les soeurs du destin, Titans et bien d’autres ont littéralement crevé l’écran. J’ai encore en tête le combat contre Arès à la fin du premier opus. Musique épique en fond, le combat est titanesque tout comme son dénouement, à la hauteur de la destinée du spartiate. Cronos Vs. Kratos de God of War III reste à mes yeux le combat le plus impressionnant de toute l’histoire de la saga. La mise en scène, l’intensité, la violence et la longueur du combat en font une lutte légendaire encore aujourd’hui.

Je vous conseille de vous procurer God of War III Remastered PS4 afin de profiter pleinement de ces affrontements en 1080p 60fps. Évidemment on peut en citer d’autres de combats inoubliables, Arès, Hercule, Poséidon, Zeus, Persée, tous demeurent au panthéon. Quelques personnages énigmatiques ont également marqué mon esprit, je pense notamment au fossoyeur de God of War premier du nom. On rencontre le vieil homme mystérieux devant le temple d’Athènes, il creuse une tombe. Cette dernière servira plus tard à faire sortir Kratos des enfers, rien que ça. Le capitaine du navire, toujours sur God of War, avalé par l’Hydre et qui finira dans son tube digestif, merci Kratos. On le retrouvera plus tard en enfer, notre héros s’aidera de lui pour remonter d’une plate-forme, il finira dans le Styx, merci Kratos. Dans God of War II, c’est une âme invoquée par le roi barbare et tuée par...Kratos...encore. Et enfin dans God of War III, le capitaine laisse une trace de son passage par le biais d’une lettre trouvée dans le royaume d’Hadès ou il exprime sa haine envers ? Devinez qui ?

gow

Ma vengeance...s'achève

Autre point intéressant dans l’univers du titre est l’évolution de notre personnage principal Kratos. Notre brute sanguinaire a vécu moult péripéties. Tiraillé par sa soif de rédemption puis par sa soif de vengeance, le destin de Kratos s’avère tragique et sans espoir. Son seul allié, la rage, la colère dans toute sa splendeur. En même temps, il ne lui reste plus grand chose à notre guerrier préféré, il a perdu ce qu’il avait de plus cher au monde, à savoir sa femme et sa fille. Déçu de lui-même, déçu par les dieux, puis par les titans, sa vengeance demeure son seul intérêt pour vivre, pour survivre. Kratos est passé par toutes les étapes, humain, demi-dieu, dieu et enfin déchu dans le dernier volet chronologique de la saga, God of War III. D’ailleurs dans cet ultime opus, il se venge enfin des dieux avant de se suicider en canalisant le pouvoir de la lame de l’Olympe et en se l'enfonçant dans le ventre. Sa vengeance semble s’achever, Kratos repose enfin en paix. Enfin c’est ce qu’on l’en croit avant de voir le corps du spartiate disparaître laissant une longue traînée de sang derrière lui et le dessin d’un phénix à l’endroit ou se trouvait précédemment le corps...l’histoire semble perdurer, pour le plus grand bonheur des fans. Personne ne connaît encore les prochains événements de l’illustre saga et de son héros torturé, n’hésitez pas à donner vos avis, vos souhaits et vos envies sur le prochain opus.

gow

Rage de Sparte

J’évoque maintenant l’aspect drastique de God of War, je veux parler de sa superbe bande son. Que serait God of War sans toutes ses mélopées ? pas le même titre vraisemblablement. La bande originale du jeu est de haute volée. Les thèmes principaux ont été composés par Gérard K. Marino. Ron Fish, Winifred Phillips, Mike Reagan, Cris Velasco et Winnie Waldron sont les autres compositeurs qui ont participé à construire ce qui est pour moi le gros point fort de la série. Je fredonne souvent, à mes heures perdues, le thème de Sparte ou le thème principal. Les morceaux présents dans chaque scène oeuvrent vraiment pour la mise en scène. Elles subliment une scène, un endroit, une situation. Là encore, l’équipe de Santa Monica fait du très bon boulot. Par pure bonté d’âme je vous mets un petit morceau épique ci-dessous, ne me remerciez pas.

Nous sommes des Spartiates !

Par ses lieux, sa chronologie, ses personnages, son bestiaire et ses références, God of War retranscrit à merveille une vision de la mythologie grecque. Les artistes de la série ont vraiment été très bien inspirés par tous ces mythes. Cette façon de voir les choses nous est parvenue de la meilleure des manières grâce aux talents des mecs de Santa Monica. Le temple d’Athènes, les terres du tartare, le désert des âmes perdues, le temple de Pandore figurent parmi les lieux les plus emblématiques de God of War, tous proviennent de la mythologie grecque. Rajoutons à cela une vision unique et originale du studio de Sony et on obtient God of War, l’une des plus grandes sagas du jeu vidéo.

Sujets : god of war dossier kratos god of war 2 god of war 3 god of war 4 santa monica sony playstation 2 ps3 ps4

D'autres Dossiers

Commentaires