Suivez-nous sur :

Critique Silicon Valley : Une série geek complètement barjo

Dans Critiques par noxo., le 25 Juin. 2015 à 20:31

Découvrez la critique de la série Silicon Valley qui cartonne sur HBO. Si vous êtes ne serait-ce qu'un peu geek au fond de vous, vous aimerez cette merveille.

Silicon Valley en gros c’est quoi ? C’est une série TV qui se focalise sur un petit groupe de cinq gars entre 25 et 30 ans qui ont une idée excellente qui peut rapporter gros en terme d’argent et révolutionner le monde du web. Le geek à l’origine de cette idée n'est autre que Richard Hendricks, qui refuse 10 millions de dollars et opte plutôt pour s’associer avec un milliardaire en lui donnant 5% de son entreprise. Objectif ? Monter lui même sa société et voir grandir son bébé.

Qu'on soit d'accord, ce n'est pas du spoil, ce sont les 15 premières minutes de l'épisode 1 et c'est cité dans le trailer que je vous proposerai juste après.

Avant de vous faire découvrir ma critique, je vous propose de lire le synopsis, qui veut dire énormément de choses malgré sa courte taille.

Synopsis

Dans la Silicon Valley d'aujourd'hui, les personnes les plus qualifiées pour réussir ne sont pas forcément celles les plus qualifiées pour savoir comment le gérer...

Plein de problèmes s’enchainent tout au long des épisodes et c’est avec difficultés (ou pas ça dépend) que les obstacles se franchiront… ou peut être pas.

Du côté des acteurs, on pense au début que c’est mal joué, que c’est exagéré mais finalement, c’est comme ça que sont les personnages dans Silicon Valley. Ils sont bêtes, timides (pour ne pas dire coincés) et complètement dérangés dans leur tête. Les termes informatiques employés sont cohérents et on est pas considéré comme des humains sans culture 2.0 et ça c’est important à mon goût. Même si je ne me reconnaît dans aucun des personnages (quoique ça dépend des moments), on s’attache à eux au fil des épisodes.

Les moments que j’aime le moins sont quand ils sont censés rédiger au clavier, on voit clairement que c’est exagéré et que la vitesse à laquelle ils rédigent est incohérente. Je trouve ça dommage. C’est vraiment le seul point qui me gène et qui décrédibilise le tout quand on voit que tout est géré d'une très belle façon.

Côté rédaction des scripts, le scénariste Alec Berg nous sort là des phrases qui méritent les applaudissement. Des fois, c’est con mais alors là, quand je vous dis con, c’est impressionnant et c’est ça que j’ai aimé. Je le disais un peu plus haut, je ne me reconnaît pas dans les acteurs, sauf quand ils sortent des phrases profondément débiles et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on est servi.

Silicon Valley c’est beau, c’est rempli de riches, d’entrepreneurs, de noms qui nous disent quelque chose mais auxquels on ne tilt pas tout de suite. Beaucoup de sous entendus sont glissés dans la série et ça motive forcément les personnes entrepreneurs dans l’âme =)

Les épisodes s’avalent facilement puisqu’on ne dépasse jamais 30 minutes par épisode. Avec une première saison de huit épisodes et une seconde de dix, il ne faut pas beaucoup de temps pour être à jour dans la série.

Bonne nouvelle ! Silicon Valley est renouvelée chez HBO pour une troisième saison et peut être même plusieurs autres saisons encore qui sait. Une chose est sûre, si vous commencez à regarder cette série, vous aurez envie de savoir comment finissent les aventures de l’équipe de Pied Piper.

Et pour finir, je vous laisse avec le générique d'introduction de chaque épisode. Ca dure dix secondes mais ça suffit pour donner envie ;) Bon visionnage.

18

Si vous êtes à la recherche d'une série un peu geek mais surtout complètement barjo, vous serez servis. Aucun des acteurs n'est laissé sur la touche, l'équilibre est très bien trouvé. Audace, humour, intelligence et punchlines, tout est là pour nous donner cette demi-heure de plaisir qu'on a tendance à perdre derrière un écran.

Sujets : critique silicon valley pied piper richard hendricks série geek Aviato Hooli

D'autres Critiques

Commentaires