Suivez-nous sur :

Critique Mad Max : Fury Road : Original, déjanté et nerveux

Dans Critiques par Curry, le 19 Mai. 2015 à 00:45

George Miller revient derrière la caméra avec Mad Max Fury Road. Après plusieurs bandes annonces pleines de promesses, le film est-il au niveau ?

Un scénario simple mais suffisant

Cette revisite du film Mad Max de 1979 était attendue de pied ferme. D'un part par les fans du film original et d'autre par une nouvelle génération curieuse de voir un film en total décalage avec ce que l'on voit dans les blockbusters actuels. Il faut dire que de ce point de vue, Mad Max marque un point. Le film jouit d'un univers post-apocalyptique plutôt bien travaillé. Certes on ne voit que deux lieux distincts dans le film, la majeure partie se déroulant sur la route. Mais le titre nous prévient d'entrée donc aucune surprise de ce côté là. De ce fait l'histoire n'est pas très poussée mais elle permet de justifier la trame principale du film. On y suit Max Rockatantsky. Un ancien flic qui survit dans un monde dévoré par le sable. Il est capturé par une tribu du nom de Warboys vivant à la Citadelle. Il sera amené par la suite à aider Furiosa (Charlize Theron) qui doit livrer un précieux colis. Le problème est que ce dernier appartient à Immortan Joe, dictateur de la Citadelle, et qu'il y tient plus que tout. S'en suit alors une course poursuite de deux heures de haute voltige à travers le désert sur la Fury Road.

Mad Max Fury Road storm explosion

Visuellement époustouflant

Une chose dure à admettre compte tenu de l'environnement basique dans lequel on évolue. Du sable, du sable et encore du sable. Mais le film impressionne dans sa mise en scène. Les courses poursuites sont nerveuses et plus déjantées les unes que les autres. Entre des kamikazes se jetant sur les véhicules, des perchistes se balançant d'une voiture à l'autre et des motards lanceurs de bombes, autant vous dire que l'on a pas le temps de s'ennuyer. Le film est aussi sublimé par certaines scènes "numériques". Le rendu de la Citadelle et ses quelques espaces de verdures nous ancre encore plus dans cet univers asséché. Une séquence m'a particulièrement marquée également. Il s'agit d'une scène où Furiosa et ses poursuivants sont pris dans une tempête de sable. C'est beau, propre et intense.

Mad Max Furiosa Nux

Girl Power

D'après le titre et ce que l'on pourrait penser, le film devrait se focaliser sur Max. Et bien la réalité est tout autre. De mon point de vue, j'ai trouvé que c'était avant tout l'histoire de Furiosa. Mais ne vous y méprenez pas, elle arrive parfaitement à tenir le film. Son personnage est totalement Badass. La dame botte des culs et de bien belle manière. Elle sait se défendre et fait taire les médisants qui pensent que les femmes ne savent pas conduire. Du coup Mad Max c'est un peu Fast & Furiosa mais en plus Furious que Fast & Furious. Ajoutons également qu'hormis la présence de Charlize Theron dans le rôle titre, le film possède un casting féminin important. On citera Rosie Huntington Whiteley et Zoe Kravitz entre autres. Du coup, les autres personnages sont un peu effacés. On ne retiendra pas la performance de Tom Hardy ni de Nicolas Hoult dans son rôle de Nux. Paradoxalement certains rôles secondaires nous marquent par leur originalité et leur côté hors du commun. On pense à Rictus, fils d'Immortan Joe et attardé mental et aussi au guitariste fou enchaîné à un mur d'enceinte et qui rythme les courses poursuites. Et vous ne serez pas au bout de vos surprises car le catalogue de personnages est plutôt dingue

17

Mad Max Fury Road nous offre un spectacle pyrotechnique grandiose de part son originalité, sa violence et sa folie. Et balaie d'un revers de main ce que l'on a vu au cinéma ses dernières années en apportant un vent de fraîcheur sur le cinéma contemporain. Merci George Miller !

Sujets : Mad Max Fury Road critique Mad Max Fury Road review George Miller Tom Hardy Charlize Theron

D'autres Critiques

Commentaires